Accueil / Viticulture / Plantation d’un conservatoire des tailles de la vigne à Cognac
Plantation d’un conservatoire des tailles de la vigne à Cognac
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin

[Diaporama]
Plantation d’un conservatoire des tailles de la vigne à Cognac

Tout juste plantée à l’institut de Richemont par des bac pro, cette collection viticole va en montrer la diversité, de la tradition charentaise aux innovations américaines.
Par Alexandre Abellan Le 11 juin 2018
article payant Article réservé aux abonnés
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Plantation d’un conservatoire des tailles de la vigne à Cognac
Planté en novembre dernier, le conservatoire est inauguré ce 8 juin. Les modes de taille seront réellement visibles à partir de la troisième feuille. - crédit photo : ’Institut Supérieur de Formation par Alternance de Richemont
D

ans l’univers des conservatoires viticoles, c’est une anthologie originale qui a été plantée dans le vignoble charentais : une collection de tailles de la vigne. Pour la constituer, huit systèmes de conduite ont été sélectionnés par la classe de Bac Pro CGEA vigne et vin de l’Institut Supérieur de Formation par Alternance de Richemont (MFR des Charentes). « Il s’agissait de retenir des tailles anciennes et modernes, pour voir les évolutions des modalités en fonction des dépérissements » explique Laurent Mabille, le formateur en viticulture de Richemont qui a encadré le projet lycéen.

Variées (voir diaporama), ces huit modalités vont du classique guyot à arcures au moderne cordon Scott Henry, en passant par le branché guyot double Poussard et même… l’exotique éventail arménien. « L’intérêt de la taille arménienne est d’avoir été développé pour une production de brandy, proche des contraintes charentaises, et de permettre un retour aux origines de la vigne, dans le Caucase » explique Thibault Parlant, élève en terminale du bac pro (se préparant l’an prochain à un BTS viti-œno).

Parcelle mémoriale

Ces différentes modalités de tailles ne seront visibles qu’à partir de 2020, les placettes ayant été plantées en novembre 2017. Le conservatoire est constitué de cinq pieds de Villard noir greffés sur SO4 pour chaque modalité. L’alliance de cépage résistant aux maladies cryptogamiques et de ce porte greffe vigoureux ayant pour objectif d’assurer une bonne production de bois.

Ce projet étudiant a remporté l’an dernier le programme Viticampus de la maison Hennessy (soit une bourse de 500 € pour les plants et le panneau pédagogique). Le programme a également été soutenu par la Coopérative Agricole de la Région Cognac (CARC), qui a centralisé les matériels de palissage fournis gracieusement (par Carmo, Gripple, Deltex, Profil Alsace et SCDC).
 

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2022 - Tout droit réservé