LE FIL

 Je reprends ma lecture 
{{str_intro_2}}
{{str_intro_3}}
{{message_alert}}
 {{bt_suivant}} 

 Je réponds 

Comme aux Oscars

Comment la région Sud-Ouest est devenue Wine region of the Year

Lundi 26 mars 2018 par Marion Sepeau Ivaldi

La délégation du Sud-Ouest lors de la remise du sacre de la région par le Wine Enthusiast.
La délégation du Sud-Ouest lors de la remise du sacre de la région par le Wine Enthusiast. - crédit photo : IVSO
Le 26 janvier dernier les vins du Sud-Ouest étaient sacrés Wine région of the Year par le Wine Enthusiast à Miami. Cette consécration est le résultat d’un travail avant tout collectif.

Remporter la statuette dorée des Oscars est une véritable campagne électorale. Etre sacré Wine region of the Year par le Wine Enthusiast est du même acabit. « Nous avons travaillé deux ans sur le projet » explique Paul Fabre, directeur de l’interprofession des vins du Sud-Ouest, quelques semaines après la consécration. Si l’excitation est un peu retombée, le souvenir de la soirée reste intact. La photo immortalisant la délégation des représentants des vins du Sud-Ouest en nœud papillon fera date dans l’histoire du vignoble.

"Nous avons soigneusement étudié les critères utilisés "

Mais, comment ont-ils fait ? « Nous avons soigneusement étudié les critères utilisés pour cette nomination. Nous avons travaillé sur la mise en réseau pour montrer qu’il existait un unité Sud-Ouest » explique Paul Fabre. Et c’est ensuite le collectif qui a fait le reste. Le premier critère est celui de la qualité des vins. Pour en faire la preuve, les vins du Sud-Ouest ont réalisé différentes dégustations presse et professionnelle à New-York. Ensuite, il a fallu faire la preuve du dynamisme commercial sur le marché européen. Les entreprises ont ouvert des bureaux, réalisés des joint-ventures avec des opérateurs locaux… « L’ensemble de ces investissements ont fait la preuve de notre volonté de nous implanter durablement sur le marché américain » précise Paul Fabre. Autre critère : celui de la recherche et développement. « Nous avons mis en avant tout le travail réalisé sur la biodiversité unique des cépages présents dans notre vignoble » poursuit Paul Fabre. Les vins du Sud-Ouest ont également mis en avant les recherches en matière d’innovations technologiques menées, notamment avec l'aérospatiale, mais aussi la politique de développement RSE en cours dans plusieurs grandes structures régionales. Enfin, le dernier critère est celui du tourisme. Outre ses atouts en matière de gastronomie, la région sait proposer des circuits clés pour les touristes américains. « C’est grâce à l’implication des Comités départementaux du tourisme qui ont œuvré pour mettre sur pied cette offre » souligne Paul Fabre.

Gérer l'inter-régionalité

La consécration passée, quels sont désormais les projets ? Sur le plan politique, l’interprofession va poursuivre ses efforts pour consolider ses partenariats inter-régionaux. A cheval sur deux régions, l’Occitanie et la Nouvelle-Aquitaine, les vins du Sud-Ouest signent des conventions avec les deux agences de développement économique pour soutenir leurs actions. « Nous travaillons avec les différents acteurs et concrètement des choses sont en place » indique Paul Fabre. Cette double appartenance territoriale vit également dans la gouvernance de l’interprofession. « L’inter-régionalité prend de plus en plus de force et doit être confortée dans l’organisation de la gouvernance de l’interprofession » explique Paul Fabre. Des représentants officiels pour chacune des régions pourraient ainsi être nommés à l’occasion du renouvellement de la présidence et du conseil d'administration de l’interprofession. « Nous travaillons aussi avec les interprofessions d’Occitanie et celle de Bergerac. Nous avons par exemple des partenariats avec le CIVR sur les cépages pyrénéens, avec le CIVL pour les cépages résistants et avec les trois interprofessions réunies (CIVL, CIVR, Inter Oc) et l’agence Ad’Occ pour des opérations de promotions à Londres pour ne citer que cet exemple. Mais nous travaillons aussi avec Bergerac en grande distribution et aux Etats-Unis pour promouvoir l’identité Sud-ouest. Notre objectif est d’approfondir l’ensemble de ces synergies ».

Un projet sur la compétitivité des exploitations

Parallèlement, l’interprofession veut agir sur le plan économique en soutenant les travaux de montée en gamme mis en œuvre par les différents ODG mais également en améliorant la connaissance des modèles économiques des entreprises et des facteurs de compétitivités. « Nous avons développé un outil économique pour le moment en test dans plusieurs exploitations » indique Paul Fabre. Réalisé en partenariat avec les ODG, son déploiement pourra nourrir la réflexion sur la compétitivité collective et éventuellement permettre de porter la réflexion des Etats généraux de l'alimentation sur la construction du prix. « Nous verrons s’il y a une finalité collective ou individuelle » indique Paul Fabre.

Par ailleurs, les vins du Sud-Ouest vont poursuivre, voire intensifier, leur promotion. La grande nouveauté est certainement que l’interprofession, qui agit pour l’instant à l’export, devrait désormais accroître son action au niveau national. « Ce qui n’empêche pas que chaque ODG puisse promouvoir son appellation car le partage réel d’une ambition commune passe par l’implication de tous les acteurs » précise Paul Fabre. L’interprofession prévoit d’agir en grande distribution où elle a réalisé 600 animations l’an dernier. Par ailleurs, elle a mis sur pied à l’automne dernier une opération « Les belles histoires d’automne » qui a fédéré 300 cavistes. « Notre objectif est de 600 établissements participant à l’opération » souligne Paul Fabre. En restauration, sa mission se concentre sur la formation des sommeliers français, belges et suisses aux vins du Sud-Ouest. Enfin, d’ici l'été, les vins du Sud-Ouest dévoileront un nouveau logo et une nouvelle communication qui affirmera leur montée en gamme. Etre « Wine région of the Year vaut bien un dépoussiérage d’une identité visuelle qui a déjà 10 ans !

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé