Accueil / Gens du vin / Carole Bouquet, personnalité de l’année pour la Revue du Vin de France
Carole Bouquet, personnalité de l’année pour la Revue du Vin de France
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin

Prix 2023
Carole Bouquet, personnalité de l’année pour la Revue du Vin de France

Productrice de vin au milieu de la Méditerranée, l’actrice est récompensée pour sa "ténacité" vigneronne et sa passion sans modération pour les vins.
Par Alexandre Abellan Le 13 janvier 2023
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Carole Bouquet, personnalité de l’année pour la Revue du Vin de France
« J’écoute toujours ce que me disent les sommeliers et les œnologues, ça me passionne » indique Carole Bouquet ce 5 janvier. - crédit photo : RVF
E

n recevant le prix de personnalité de l’année par la Revue du Vin de France, Carole Bouquet était moins l’actrice bien connue (de Rien que pour vos yeux à Bunker palace hôtel) que la productrice opiniâtre de vin italien (cuvée Sangue d’Oro) ce 5 janvier aux Jardins du Pont Neuf (Paris). « Au début, je me sentais un peu illégitime. Je crois que je suis là grâce à ma ténacité » glisse-t-elle lors de la remise de son prix. Ayant acheté une maison sur l’île de Pantelleria en l’an 2000, Carole Bouquet raconte être devenue vigneronne presque par accident, comme son acquisition comportait des vignes. « Je n’avais pas prévu de faire du vin. Tout simplement, j’ai acheté des vignes abandonnées sur cette île » explique-t-elle: « je n’aurai jamais osé faire ce que vous faites et être parmi vous. […] Ça a commencé par accident, j’ai remis les vignes en état. Puis après j’ai voulu vendre les raisins. Et puis je me suis dit que ce serait dommage et que je le ferai pour moi. Je l’ai demandé à un vigneron qui l’a fait pour moi et j’ai eu le malheur de dire à un Sicilien que je n’aimais pas ce que je buvais. »

Se dotant de chais et faisant appel à un consultant en œnologie, Carole Bouquet explique avoir « tout appris de ce que je sais aujourd’hui à travers les sommeliers depuis que j’ai 22 ans, parce que j’ai commencé à boire un verre seulement quand j’avais 22 ans » (avec un verre de château Haut-Brion). Si sa culture du vin est solide, par passion et par rencontres, elle revendique « la ténacité : première qualité » pour s’être lancée sans formation dans la production de vin qui lui était interdite selon certains : « comme à une gamine à qui l’on dit qu’elle ne peut pas jouer avec les garçons » se rappelle Carole Bouquet, qui a appris par l’expérience : « je sais boire et j’aime ça ».

Avocate de tous les vins

Figurant aux côtés de douze autres personnalités*, Carole Bouquet « est aussi l’avocate de tous les vins. N’a-t-elle pas sans hésiter, elle si impressionnante de noblesse et de beauté, à déclarer un jour qu’elle "aimait l’ivresse." Quel panache, non ? » pose Denis Saverot, le directeur de la rédaction de la RVF, saluant « presque un quart de siècle à batailler pour produire un nectar unique, reconnaissable entre tous à l’orange vif de sa robe ».

 

* : Sont primés comme vigneron de l’année, Jean-Marc Grussaute du domaine Camin Larredya (Jurançon, Sud-Ouest), comme négociant de l’année le domaine Vincent Girardin (Meursault, Bourgogne), comme cave coopérative de l’année Palmer & Co (Reims, Champagne), comme carte des vins de l’année l’Hôtel des Bains (Charavines, Isère), comme site de ventes en ligne de l’année Chais d’Œuvre (Paris), comme hypermarché de l’année E.Leclerc de Pleuven (Bretagne), comme caviste de l’année Trésor des Vignes (Uzès, Vallée du Rhône Sud), comme meilleur accueil dans le vignoble le château Marquis de Terme (Margaux, Bordeaux), comme découverte de l’année Laura David (Montlouis sur Loire, Touraine), comme innovation environnementale de l’année le projet EcoVitiSol (par l’INRAE Dijon, Bourgogne), comme spiritueux de l’année la distillerie Rhum Bologne (Guadeloupe) et comme coup de cœur du Jury Ludivine Griveau, la régisseuse du domaine des Hospices de Beaune (Bourgogne).


 

 

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2023 - Tout droit réservé