Accueil / Gens du vin / Ouverture du symposium Vinexpo et de sa "boîte à idées" pour adapter la filière vin à l’avenir
Ouverture du symposium Vinexpo et de sa "boîte à idées" pour adapter la filière vin à l’avenir
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin

Changement climatique
Ouverture du symposium Vinexpo et de sa "boîte à idées" pour adapter la filière vin à l’avenir

Du changement climatique en passant par l’évolution de la consommation et la gestion de marchés incertains, les entreprises vitivinicoles devraient avoir du grain à moudre avec ce cycle de conférences.
Par Alexandre Abellan Le 20 juin 2022
article payant Article réservé aux abonnés
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Ouverture du symposium Vinexpo et de sa
Au centre, Patrick Seguin se félicité qu’« à Bordeaux on joue groupé : on a créé l’UBB du vin » (du nom du club de rugby local : l’Union Bordeaux Bègles). - crédit photo : Alexandre Abellan (Vitisphere)
I

ntitulé "Act for change" (agir pour le changement), la deuxième édition du symposium Vinexpo se tient ce lundi 20 et ce mardi 21 juin à Bordeaux, dans l’amphithéâtre de la Cité du Vin (et en retransmission en direct sur internet, puis en replay*). Misant sur des retours d’expérience issues du terrain, le cycle de conférence ne veut pas être dans le déclaratif, mais dans l’action. « Le but définitif du symposium, c’est de montrer des actions concrètes qui sont déjà mises en œuvre dans la conduite des entreprises vinicoles. C’est une boîte à idée dans laquelle on vient piocher, plus que de l’implémentation en disant que l’on va réduire tel paramètre d’ici 2030 » explique le directeur général de Vinexposium, ce 17 juin en conférence de presse à Bordeaux. Ajoutant que dans la filière viticole, « Bordeaux est un phare. Il est important qu’il se rallume pour indiquer la direction à suivre pour 2030 ».

Ce symposium « est une occasion unique au travers de ce symposium de réfléchir et de débattre, de consolider l’état des lieux scientifique. Il faut aller plus loin avec la diffusion du savoir : qui est la première étape pour la massification des pratiques » affirme Pierre Chéret, conseiller régional de Nouvelle Aquitaine (cofinanceur de l’événement). Le proviseur du lycée viticole de la Tour Blanche (grand cru classé en 1855 de Sauternes) ajoute que « nous savons aujourd’hui que quoique l’on fasse à présent, politiquement et techniquement, le climat va continuer son réchauffement, sa dérégulation. […] L’enjeu aujourd’hui c’est d’atténuer et d’adapter, mais malheureusement pas d’éviter ce réchauffement climatique. Il nous reste l’espoir d’éviter le pire et de retrouver l’équilibre à long terme. »

Démarche amorcée

Élu écologiste, Pierre Hurmic, le maire de Bordeaux, souligne que « le monde viticole est un écosystème devant lequel se dresse l’enjeu de son adaptation aux mutations économiques, climatiques et sociales. Sa transformation, loin de tout dogmatisme, se fera collectivement. Chacun à son niveau, chacun à son échelle », qu’il s’agisse des viticulteurs, mais aussi des consommateurs. Pointant la demande croissante des marchés pour des vins labélisés (notamment bio), Pierre Hurmic souligne que « les évolutions du monde viticole bordelais sont engagées, même si du chemin reste à parcourir ». Et de préciser que « la démarche est amorcée sur une pente vertueuse. Je ne suis pas là pour donner des leçons : je note que le changement est engagé, avec des marges de progression, c’est incontestable, mais je fais confiance à la sagesse des professionnels du vin pour être à l’heure du rendez-vous climatique. »

Pour soutenir la commercialisation des vins issus de démarches durables, Vinexposium lance un nouveau concept de rendez-vous d’affaires : les Vinexpo Meetings. « C’est l’opposé de ce qu’est un salon (offre pléthorique, énormément d’acheteurs, de la déambulation), on a un format volontairement plus restreint (40 producteurs), plus intimiste (130 acheteurs professionnels) » explique Rodolphe Lameyse. Se tenant les mercredi 23 et jeudi 24 juin à Bordeaux, ces Vinexpo Meetings complètent le programme professionnel de la Bordeaux Wine Week. Évènement entamé ce samedi 18 juin avec le week-end des grands crus et se poursuivant notamment avec Bordeaux Fête le Vin (du jeudi 23 au dimanche 26 juin), deux rendez-vous destinés au grand public. « Faire le lien entre des évènements grands-publics et professionnels c’est bien l’objet de cette Bordeaux Wine Week : tout accueillir à un moment, c’est un moment d’attirer l’attention avec un coup de projecteur à un moment » indique Brigitte Bloch, vice-présidente de Bordeaux Métropole en charge du tourisme.

Bordeaux Wine Week est une « grande semaine de 10 jours, nous avons voulu que ce soit la semaine mondiale du vin » conclut Patrick Seguin, le président de Vinexposium Bordeaux et de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Bordeaux.

 

* : L’ensemble des conférences sera disponible en rediffusion en anglais (mais avec des synthèses en français).

 

 

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2022 - Tout droit réservé