Accueil / Gens du vin / Bernard Jacob débarqué d'Orchidées, premier négociant des vins de Loire

Remplacé par Laurent Reinteau
Bernard Jacob débarqué d'Orchidées, premier négociant des vins de Loire

Très investi dans la vie collective de la filière, le négociant ligérien est soudainement remercié d'Orchidées. Lui succède l'ex-directeur du Cellier des Dauphins, dans le Rhône.
Par Alexandre Abellan Le 04 mai 2022
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Bernard Jacob débarqué d'Orchidées, premier négociant des vins de Loire
Bernard Jacob dans les caves troglodytes de Saumur. - crédit photo : Ackerman
C

e vendredi 29 avril, Bernard Jacob quitte la direction du négoce Orchidées Maisons de Vin pour être remplacé par Laurent Reinteau. Le premier a dirigé pendant une vingtaine d’années la structuration du premier négoce ligérien (ex-Ackerman), le second était jusqu’à la fin 2021 le directeur du Cellier des Dauphins (il a été remplacé par Sylvie Darve ce début 2022). Si le négoce Orchidées ne souhaite pas communiquer dans l’immédiat (voir encadré), des sources concordantes évoquent une décision venant de son principal actionnaire, à 70 %, le groupe coopératif Terrena (présent dans l’agroalimentaire avec les plats préparés Père Dodu, la viande avec la marque Fermier d’Ancenis…).

Brutal, le débarquement de Bernard Jacob marque d’autant plus les esprits dans la Loire que le négociant est une figure de la filière vin. Aussi bien régionale (ayant présidé le négoce ligérien et ayant été le vice-président d’InterLoire) que nationale (siégeant à FranceAgriMer et à l’Institut National de l’Origine et de la Qualité, INAO). Confirmant une décision soudaine à Vitiphere, Bernard Jacob précise que ses orientations de direction ne semblent pas remises en question pour l’avenir.

Portefeuille

Ingénieur diplômé de l'École supérieure d'agriculture d'Angers, Bernard Jacob a d’abord pris la direction de la cave coopérative des vignerons de Saumur en 2000, avant de devenir le directeur d’Ackerman en 2003, toujours à Saumur. Ayant mené un cycle de redressement puis d’investissements, il a participé à la construction d’un portefeuille de domaines (château de Sancerre dans l’appellation éponyme, château de la Varière en Anjou, domaine de La Perruche en Saumur-Champigny et domaine des Hardières dans le Layon) et de marques allant des crémants de Loire au Muscadet (maisons Ackerman, Monmousseau, Drouet Frères, Rémy Pannier…).

Présenté comme la « filiale vin » de Terrena*, Orchidées est le premier négoce des vins de Loire et le troisième opérateur de la filière (le premier étant Loire Propriétés).

 

 

* : Dans la filière vin, Terrena a également pour filiale le distributeur Loire Viti Vini Distribution (LVVD) et a des parts minoritaires dans Alliance Loire (majoritairement détenu par la cave coopérative des Vignerons Robert & Marcel, de Saumur).

 

 

Communiqué d'Orchidées

Après la publication de cet article, un communiqué d'Orchidées indique qu'"à compter du 3 mai 2022, Laurent Reinteau succède à Bernard Jacob à la direction des activités viticoles de Terrena regroupant Orchidées, Maisons de Vin (OMDV) et Loire Viti Vini Distribution (LVVD)". Laconique, le communiqué ajoute que "nous tenons à remercier Bernard Jacobpour ses 19 années passées au sein de la filière viticole et en particulier pour sa très forte contribution à la consolidation de nos activités donnant ainsi naissance à Orchidées, Maisons de Vin".

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (3)
Menon Le 06 mai 2022 à 09:43:50
Bravo a Madame Darve... il.est temps d'avoir une belle parite. Comme l'ancien president etait brutal dans ses licenciements il a compris ce que ca fait...et ne part surement pas les poches vides.
Signaler ce contenu comme inapproprié
Dominique ROGER Le 04 mai 2022 à 16:08:41
Pour Bernard Jacob terminé la vie de château...le château de Sancerre, comme le Château de Bué !!! ...les initiés comprendrons...et lui aussi à n en pas douter !!!
Signaler ce contenu comme inapproprié
Gilles GUILLERAULT Le 04 mai 2022 à 14:31:13
Bernard Jacob, adepte de cette méthode expéditive/brutale de licenciement dans son management, peut ainsi se rendre compte de l'effet que cela produit sur sa propre personne. Sans doute très désagréable...
Signaler ce contenu comme inapproprié

vitijob.com, emploi vigne et vin
Charente - Alternance/Apprentissage
Seine-Saint-Denis - CDI
Ardèche / Drôme / Isère ... - CDI
© Vitisphere 2022 - Tout droit réservé