Accueil / Commerce/Gestion / L’AOC Terrasses du Larzac en chenin vers les vins blancs
L’AOC Terrasses du Larzac en chenin vers les vins blancs
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin

Dossier à venir
L’AOC Terrasses du Larzac en chenin vers les vins blancs

L’appellation héraultaise souhaite déposer dans les prochains mois un projet de cahiers des charges l’élargissant à la production de vin blanc. La question du chenin reste posée, pour le repli en AOP Languedoc et son caractère identitaire à la Loire.
Par Alexandre Abellan Le 03 mai 2022
article payant Article réservé aux abonnés
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
L’AOC Terrasses du Larzac en chenin vers les vins blancs
Pour ses 10 ans en 2024, l’appellation des Terrasses du Larzac espère pouvoir s’offrir un examen par l’INAO d’un cahier des charges élargi aux vins blancs. - crédit photo : Alexandre Abellan (Vitisphere)
F

aisant déguster ses vins rouges ce 2 mai dans les jardins de la maison des Relations Internationales de Montpellier, le syndicat de l'appellation Terrasses du Larzac présentait également les cuvées de vins blancs produits par ses opérateurs en AOP Languedoc, en IGP Pays de l’Hérault... Faute de vin blanc dans le cahier des charges de l’appellation. Devant avancer dans les prochains mois, le projet pourrait être déposé d’ici le premier trimestre 2023 auprès de l’Institut National de l’Origine et de la Qualité (INAO). Pour le syndicat AOC, les vins blancs de son terroir présentent une capacité de garde et une fraîcheur caractéristique. Sans compter de bonnes performances commerciales. Seul problème à résoudre pour espérer aboutir : la place du chenin blanc.

Alors que l’intégration du chenin comme cépage accessoire dans l’appellation Languedoc a jusqu’ici été rejetée par l’INAO (les surfaces étant trop faibles dans l’ensemble du vignoble), les opérateurs des Terrasses du Larzac comptent mettre à profit l’historicité du cépage ligérien au Nord de Montpellier pour l’obtenir dans leur AOC (avec une implantation remontant à 40 ans). Fréquemment présent dans les assemblages de vins blancs des Terrasses du Larzac*, le chenin doit être présent dans un futur cahier des charges pour les tenants du projet, écartant la question du repli dans l’AOP Languedoc (qui serait inenvisageable, faute d’emboîtement parfait des cahiers des charges).

Fan de chenin

Reste également la question de l’ancrage du chenin dans le vignoble ligérien. Ce cépage pouvant être vu comme identitaire du val de Loire. Si les Terrasses du Larzac se rassurent avec la présence historique du chenin ailleurs dans le vignoble français (en Languedoc, mais aussi dans l’Aveyron), un récent précédent rappelle la doctrine de l’INAO en matière de cépage identitaire : le petit manseng, refusé à l’essai pour l’AOP Bordeaux, car étant typique du Sud-Ouest. Si des sujets restent à éclaircir, le projet d’appellation blanche des Terrasses du Larzac compte avancer pour se concrétiser dans les prochaines années.

 

* : Comme le vermentino, ce qui pose d’autres questions réglementaires.

 

 

 

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
vitijob.com, emploi vigne et vin
Charente / Charente-Maritime / Deux-Sèvres ... - CDI
Côte-d'Or - Alternance/Apprentissage
© Vitisphere 2022 - Tout droit réservé