Accueil / Gens du vin / Le vigneron Philippe Brisebarre préside l'INAO

Conseil permanent
Le vigneron Philippe Brisebarre préside l'INAO

Le producteur d'appellation Vouvray vient d'être nommé à la tête du conseil permanent de l'Institut National de l'Origine et de la Qualité. Il succède au viticulteur Jean-Louis Piton.
Par Alexandre Abellan Le 02 mai 2022
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Le vigneron Philippe Brisebarre préside l'INAO
Le sexagénaire est la quatrième génération à la tête de l’exploitation familiale. - crédit photo : DR
N

Nommé par arrêté cette fin avril, le vigneron ligérien Philippe Brisebarre prend pour cinq années la présidence du conseil permanent de l'Institut National de l'Origine et de la Qualité (INAO). Producteur de vins à Vouvray (Indre-et-Loire) et président du comité régional de l’INAO (CRINAO du Val de Loire), il succède au viticulteur du Vaucluse Jean-Louis Piton, vigneron entre Provence et Rhône en IGP Méditerranée, en AOP Luberon et Ventoux, qui préside la cave coopérative Sylla (à Apt) et l’Union des caves Marrenon (La Tour-d'Aigues).

Siégeant depuis 25 ans au comité vin AOC de l’INAO, Philippe Brisebarre est engagé dans le syndicalisme viticole depuis son installation en 1983, au sein du syndicat des vins de Vouvray (qu’il a présidé) et de la Fédération des Associations Viticoles d'Indre et Loire (FAV 37, qu’il a vice-présidé). L’un de ses premiers combats aura été la lutte contre un tracé de ligne TGV menaçant des parcelles en appellation de Vouvray. Plus récemment, le vigneron a notamment présidé une commission dédiée à l’expérimentation en appellation de cépages non-inscrits dans leur cahier des charges. Des travaux distingués par le Top 20 du Vin 2018 des rédactions de Vitisphere et La Vigne.

319 AOP et 73 IGP vins

Gérant les Signes Officiels de la Qualité et de l’Origine (SIQO), l’INAO pilote les cahiers des charges des AOC/AOP, des IGP, du Label rouge, des Spécialités Traditionnelles Garanties (STG) et de l’Agriculture Biologique (AB). En termes de SIQO, la domination du vignoble est nette avec 319 AOP et 73 IGP, contre 52 AOP laitières (fromages, beurres et crèmes), 82 IGP de viandes (agneau, jambon, pâté, saucissons, volailles…), 52 IGP agroalimentaires (asperges, farine, pommes, sel…).

 

 

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
vitijob.com, emploi vigne et vin
Charente - Alternance/Apprentissage
Seine-Saint-Denis - CDI
Ardèche / Drôme / Isère ... - CDI
© Vitisphere 2022 - Tout droit réservé