Accueil / Commerce/Gestion / Les importations chinoises de vins tombent à un niveau historiquement bas
Les importations chinoises de vins tombent à un niveau historiquement bas
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin

Bilan 2021
Les importations chinoises de vins tombent à un niveau historiquement bas

Les importations chinoises de vin n'ont pas renoué avec la croissance en 2021, loin s’en faut. Elles sont même tombées à un niveau historiquement bas.
Par Alexandre Abellan Le 09 février 2022
article payant Article réservé aux abonnés
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Les importations chinoises de vins tombent à un niveau historiquement bas
D

’après les dernières données douanières, les importations chinoises de vins poursuivent une tendance inquiétante à la baisse, les volumes et les valeurs ayant régressé au cours de l’année dernière. Si la diminution en volume est de 1,4%, pour un total de 426 millions de litres importés, la baisse s'est accélérée sur le plan des valeurs. En effet, au cours des douze mois en question, la valeur des importations a reculé de 13,1 % par rapport à 2020 pour passer à 10,97 milliards de RMB (1,5 milliard d’euros), l’année 2020 constituant déjà une base de comparaison basse. Le chiffre d’affaires touche ainsi son niveau le plus bas depuis 2015. Ces données illustrent bien à quel point le marché peine à retrouver son niveau d’avant le début de la pandémie en 2019, contrairement aux attentes. Elles indiquent que la reprise du marché prendra plus de temps que d’habitude, le redressement étant entravé par le prolongement des restrictions liées au Covid 19 et le contrôle strict des frontières. Même si la Chine a réussi à contenir rapidement la propagation de la pandémie à l'intérieur du pays, elle applique une « politique zéro Covid »  très stricte : toute recrudescence des cas de Covid est ainsi contrée par des mesures les plus rigoureuses, des villes entières pouvant se retrouver en confinement.

Chute des ventes et de la production

Par conséquent, la consommation de vin en Chine, particulièrement dépendante de la consommation hors domicile, dans les restaurants, les bars et les hôtels, a été touchée par de nouveaux foyers épidémiques tout au long de l'année 2021. Les marchands de vins à Dalian, ville côtière située dans le nord-est de la Chine qui est devenue l'épicentre du plus grand foyer du variant Delta en octobre dernier, se sont plaints des effets dévastateurs sur les ventes de vin. Dans un entretien accordé à WBO, Yang Guang, représentant l’entreprise Dalian Youpin Jiuhui (优品酒汇), a estimé que les mesures de lutte contre la pandémie auraient comme impact de faire chuter de plus de 66% les ventes de vin pendant les 20 jours concernés par rapport à la même période de l'année précédente. Aucune donnée officielle n'a encore été publiée sur le nombre actuel de marchands en vin encore en activité à travers le pays. Parallèlement, la production nationale de vin a également chuté à un niveau historiquement bas ces dernières années. Totalisant 2,68 millions d'hectolitres, elle a accusé une baisse de 29,08 % par rapport à l'année précédente.

 

 


 

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
vitijob.com, emploi vigne et vin
Hauts-de-Seine - Alternance/Apprentissage
Rhône / Savoie - Alternance/Apprentissage
Gironde - Contrat d'intérim
© Vitisphere 2022 - Tout droit réservé