Accueil / Gens du vin / Gens du vin, "vous pouvez être fier de ce qui est votre quotidien" salue Emmanuel Macron

Parole de président
Gens du vin, "vous pouvez être fier de ce qui est votre quotidien" salue Emmanuel Macron

Le président de la République met en avant les richesses culturelles et économiques portées par la filière vin, à l'occasion de sa nomination comme homme de l'année 2022 par la Revue du Vin de France.
Par Alexandre Abellan Le 08 janvier 2022
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Gens du vin,
« Vous êtes des enracinés qui ont soif de conquête du monde. Je crois que c'est cela très profondément, l'art d'être français » estime Emmanuel Macron, ce 7 janvier à Paris. - crédit photo : Regis Grman
E

n matière de vins, « je suis très fier de cette extraordinaire richesse française. C'est une richesse historique qui s'ancre dans des millénaires » déclare Emmanuel Macron*, le président de la République, ce 6 janvier dans la mairie du cinquième arrondissement de Paris, lors de la remise des prix 2022 de la Revue du Vin de France (groupe Marie Claire). Distingué « personnalité de l’année » pour sa défense de la filière durant son quinquennat, le président a déclaré sa flamme aux gens du vin : « vous pouvez être fier de ce qui est votre quotidien. L'ensemble des filières que vous représentez, que vous soyez vignerons, indépendants, d’une autre structure familiale ou en coopératives, marchands, cavistes, acteurs de l'œnotourisme, sommeliers, restaurateurs, libraires, historiens de revues et tous les partenaires, tous ces métiers qui sont liés au vin. »

N'appliquant apparemment pas le mois de Janvier Sec (ou #DryJanuary), le président poursuit sur sa lancée : « vous êtes des métiers d'art qui plongent dans nos territoires, qui sont éminemment enracinés mais qui nous permettent de rayonner à travers le monde. Je crois à cet en même temps. Et au fond, le vin est la démonstration du fait que pour être français, on n'a pas à choisir d'être fermés. Qu’aimer nos terroirs, nos cépages, nos climats, nos châteaux, ces savoir-faire ancestraux, ces arts de la table, la gastronomie et les vins qui se marient à elle, c’est aussi aimer le vaste monde parce que c'est décider de l'accueillir dans des lieux que vous avez su transformer. Mais c'est décider de le conquérir en exportant ce que nous savons faire de mieux. »

Taxes Trump, covid-19 et gel

Connaissant bien les chiffres économiques de la filière (de « 15 % de la valeur agricole française » à « les vins et spiritueux, ce sont 13 milliards d'euros d'excédents » export), Emmanuel Macron note que « c'est véritablement un monde économique d'excellence qui irrigue le territoire français ». Reconnaissant les difficultés liées aux « taxes Trump, entrées en vigueur en 2019 [NDLA : sur le marché américain en rétorsion au conflit aéronautique Airbus/Boeing], puis par la pandémie de Covid-19 qui a bouleversé les marchés internationaux, entraîné la fermeture de nombreux lieux de consommation et enfin, par le gel historique du printemps 2021 qui est venu après plusieurs épisodes climatiques très douloureux ».

Défendant le bilan de sa présidence sur ces trois sujets, le président rappelle pour les taxes Trump avoir « finalement trouvé un accord entre Bruxelles et Washington pour un moratoire de cinq ans qui soulage les opérateurs, mais surtout sur la volonté de clarifier ce cadre, au fond sortir nos vins et spiritueux d'une espèce de chantage commercial dans lequel nous avions été enfermés par cette administration ». Concernant le covid 19, « la France a porté auprès de la Commission européenne la nécessité d'activer des dispositifs spécifiques de crise qui nous ont permis de déployer près de 270 millions d'euros pour la filière sur fonds européens et nationaux pour financer la distillation de crise, l'aide au stockage et limiter la pression sur le marché ». Pour le plan gel, « les premières aides ont été versées dès l'été 2021 sur fonds d'urgence, les calamités agricoles seront versées dès la fin du mois de janvier, selon une accélération du calendrier, d'ailleurs exceptionnelle mais qui était nécessaire ».

 

* : Les citations se basent sur le script de l’Élysée. Sur Linkedin, le président ajoute le 7 janvier que « le vin est indissociable de notre art de vivre, cet art d’être français. Les bulles qui célèbrent la réussite, le verre qui permet les retrouvailles, l’accord parfait avec des plats qui rehausse un repas gastronomique… Le vin est le plus beau des vecteurs de convivialité !  "Avec modération" ! Les Français l’ont bien compris : en 20 ans, ils ont réduit d’un tiers leur consommation, ils boivent moins, mais les chiffres le montrent : ils boivent mieux. Pour toutes ces raisons, j’ai toujours travaillé pour soutenir et promouvoir le vin français, pour mettre en valeur la filière, ses femmes et ses hommes sans lesquels la France ne serait pas tout à fait la France. »

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2022 - Tout droit réservé