Accueil / Commerce/Gestion / Les vins IGP Sud de France chez les fripiers lillois

Mélange des genres
Les vins IGP Sud de France chez les fripiers lillois

Les IGP Sud de France s'associent aux cavistes et aux friperies de Lille pour une semaine d'événements à destination des professionnels et des amateurs de vins
Par Michèle Trévoux Le 11 novembre 2021
article payant Article réservé aux abonnés
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Les vins IGP Sud de France chez les fripiers lillois
Portrait de vigneron pour la friperie. - crédit photo : CIVL, IGP Sud de France
L

es IGP Sud de France défrichent de nouveaux modes de promotion. Pour la toute première fois, ils tentent le mariage original du vin avec la fripe. Du 8 au 13 novembre à Lille, six bars à vins/ cavistes et six friperies locales s’associent pour former des duos d’ambassadeurs hybrides et proposer des ateliers de dégustation.

« Nous voulions aller à la conquête de consommateurs hors de notre région et faire connaître toute la créativité et la liberté de nos vins IGP Sud de France. L’association avec la friperie, tendance dans l’air du temps qui, à travers la seconde main, allie plaisir et durabilité, nous a semblé un bon vecteur de promotion pour nos vins IGP.  En s’ouvrant à l’univers de la fripe, les vignerons des IGP Sud de France montrent qu’ils sont de ceux qui savent que le vin permet toutes les passerelles », argumente Danny Peregrine, directeur de la Fédération gardoise des vins IGP et coordonnateur de ce projet.

Dégustation professionnelle

Un "Look Board", sous forme de mini carnet de voyage, sera disponible chez tous les participants. Il comportera à la fois une partie ludique mettant en scène les ambassadeurs cavistes relookés par les friperies lilloises, avec un clin d'œil aux décors emblématiques du territoire languedocien, et une partie pédagogique pour tout connaître des IGP Sud de France. En amont de ces animations, une dégustation de 70 vins IGP Sud de France a été organisée à l’intention des professionnels le 8 novembre, en présence de douze vignerons des trois départements (Aude, Gard, Hérault).

« Nous avons eu de jolis échanges avec la soixantaine de professionnels qui sont venus découvrir nos vins. Nous les avions présentés sous trois thèmes : les marques et grandes références, les vins durables (bio et biodynamie) et les innovations, avec ces cépages ou assemblages qui sortent des sentiers battus. Il y a eu un vif intérêt, car nos IGP sont mal connues dans cette région. Il faut voir si quels retours nous aurons d’ici un ou deux mois », commente Sylvain Ozil, vigneron au domaine du Chêne, à Castelnau Valence dans les Cévennes.

2022

Un événement similaire aura lieu le à Bruxelles la semaine du 22 au 27 novembre. « Nous testons sur cette fin d’année ces deux opérations et si les retours sont intéressants, nous reproduirons ces formats en 2022 », indique Danny Perregrine.

 

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2022 - Tout droit réservé