LE FIL

Interprofession

Les vins AOC Touraine débloquent leur réserve

Vendredi 09 juillet 2021 par Ingrid Proust

Les 6 000 hl de vin blanc d'appellation Touraine viennent d'être débloqués ce début d'été.
Les 6 000 hl de vin blanc d'appellation Touraine viennent d'être débloqués ce début d'été. - crédit photo : Ingrid Proust
La réserve interprofessionnelle de l’AOC Touraine blanc a été débloquée le 1er juillet. 6 000 hl environ sont à présent disponibles pour fournir les marchés avant une récolte 2021 qui s’annonce très réduite.

Mise en place en 2020 par l’Organisme de Défense et de Gestion de l'appellation, la réserve interprofessionnelle en Touraine blanc (environ 6 000 hectolitres) a été libérée le 1er juillet. Une décision qui n’a pas fait débat, indique Thierry Michaud, le président de l’appellation. « Il était hors de question que ces volumes aillent à la distillation, les vignerons auraient refusé par la suite de refaire une réserve. Et il fallait libérer cette réserve car la récolte à venir sera petite. Après les gels, puis la grêle du 19 juin, qui a touché 10 % du vignoble de l’AOC, dont 250 hectares gravement atteints, nous craignons d’avoir en moyenne seulement 20 à 30 hl/ha en blanc. En débloquant cette réserve dès à présent, nous préservons aussi la fraîcheur des arômes de ces volumes du millésime 2020 ».

Tout d’abord voté par le conseil d’administration de l’ODG Touraine, la libération de cette réserve a été approuvée ce 21 juin par le comité d’orientations stratégiques de l'interprofession des vins du val de Loire (InterLoire). « La question n’a pas non plus suscité de discussions à InterLoire. Le négoce était demandeur » confie Thierry Michaud.

"Dynamique de reprise"

« Les marchés reprennent, en France, notamment en CHR, et à l’export. Sans déblocage de cette réserve, la dynamique de reprise aurait pu être impactée, compte tenu des perspectives de la récolte 2021 » indique le négociant Nicolas Bougrier.

La réserve en Touraine blanc avait été décidée pour réguler le marché et soutenir les cours. Elle n’a pas eu l’effet escompté. Si les cours se sont quelque peu redressés, c’est suite aux gels de ce printemps. En Touraine blanc, le prix moyen en mai des lots de Touraine blanc vendus au négoce avec contrat était à 184 €/hl, selon InterLoire, contre 150 €/hl en mars. « Certains volumes se sont échangés à plus de 200 €/hl » commente le président de l’ODG Touraine, qui indique qu’une nouvelle réserve interprofessionnelle ne sera pas mise en place sur la prochain campagne, en raison de la petite récolte à venir. Le marché va être tendu, d’autant que des Touraine se sont vendus en début d’année en VSIG ».

 

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé