Accueil / Commerce/Gestion / Bordeaux families met des cépages du Rhône dans ses vins de France
Bordeaux families met des cépages du Rhône dans ses vins de France
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin

Positionnement apéro
Bordeaux families met des cépages du Rhône dans ses vins de France

L’union coopérative de l’Entre-deux-Mers propose des assemblages de cabernet/grenache et merlot/syrah pour diversifier sa gamme et cibler de nouveaux moments de consommation.
Par Alexandre Abellan Le 09 février 2021
article payant Article réservé aux abonnés
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Bordeaux families met des cépages du Rhône dans ses vins de France
La gamme Malette est produite en vin de France. Une terminologie à prendre au sens propre, puisqu’elle propose un vin venant de plusieurs vignobles français. - crédit photo : Anaël B.
S

avoir-faire bordelais s’il en est, l’art de l’assemblage est poussé dans de nouveaux retranchements par l’union coopérative Bordeaux Families (ex-Union de Guyenne). Sous la nouvelle marque Malette (voir encadré), les caves Louis Vallon et Sauveterre-Blasimon-Espiet « assemblent des cépages de chez nous et d’autres régions, pour ne pas faire une simple copie du Bordeaux rouge en vin de France » résume Philippe Cazaux, le directeur général de Bordeaux Families.

Est ainsi lancé un assemblage complémentaire, entre puissance d’un cabernet sauvignon de Bordeaux et sucrosité d’un grenache de la Vallée du Rhône. Sera prochainement commercialisé une cuvée misant sur la rondeur du merlot girondin et la puissance de la syrah rhodanienne. « On associe notre fraîcheur océanique à la maturité solaire de la vallée du Rhône » pointe Philippe Cazaux, qui rapporte que l’idée est née sur un stand partagé par la coopérative bordelaise avec le négoce Brunel Père et Fils (basé au château Gardine, à Châteauneuf du Pape).

D’autres moments de consommation

Résolument moderne et assurément iconoclaste, cette approche de l’assemblage en vin de France veut diversifier la gamme de Bordeaux Families pour cibler de nouveaux moments de consommation. « Parfaitement adaptée à un repas, l’appellation Bordeaux a un style identifié et des cépages historiques. Pour viser l’apéritif et d’autres moment de consommation [hors-repas], nous ne sommes pas dans la concentration, mais dans l’expression aromatique » détaille Philippe Cazaux. Défendant une gamme plurielle, le directeur travaille sur de nouveaux projets en vins de France, mais aussi en IGP Pays de l’Atlantique.

 

 

 

Concept marketing

Destinée au réseau traditionnel (CHR et cavistes), la gamme Malette n’est pas signée par Bordeaux Families, mais par les initiales BF (un vin de France étant sans indication géographique par définition). L’identité de cette gamme est aussi plurielle (cépages de Bordeaux et du Rhône, bouteille bourguignonne) que traditionnelle (avec la représentation d’outils vignerons : sécateur, coupe-marc, serpette et tire-bouchon).

Le prix de vente consommateur est de 6,40 €/col.




 

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2023 - Tout droit réservé