Accueil / Oenologie / Amorim élimine le TCA dans tous ses bouchons en liège

Promesse tenue
Amorim élimine le TCA dans tous ses bouchons en liège

Le groupe portugais frappe fort en lançant simultanément Naturity, une technologie anti-TCA pour les bouchons de liège naturel, et Xpür, une nouvelle génération de micro-agglomérés traités au CO2 supercritique comme les bouchons Diam.
Par Marion Bazireau Le 19 janvier 2021
article payant Article réservé aux abonnés
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Amorim élimine le TCA dans tous ses bouchons en liège
Naturity élimine le TCA et 150 composés volatils par une augmentation de température couplée à des variations de pression et à une aspersion d’eau purifiée. - crédit photo : Amorim
E

n octobre dernier, Amorim dévoilait CorkNova, un nouveau système de nettoyage et de purification des deux rondelles de liège au contact des vins effervescents. Franck Autard, le Directeur général France annonçait que son entreprise était à deux doigts de réussir à éliminer le TriChloroAnisole (TCA) dans les bouchons pour vins tranquilles.

150 composés volatils

C’est chose faite. Le premier producteur mondial de liège présente aujourd’hui Naturity, une technologie brevetée permettant l’extraction des mauvais goûts sans altérer les propriétés physiques des bouchons.

« Le TCA et 150 composés volatils sont éliminés par désorption thermique, dégradés par une augmentation de température, couplée à des variations de pression, et à une aspersion d’eau purifiée » indique Amorim.

Amorim a testé sa technologie dans plusieurs domaines viticoles. « De nouveaux essais de validation par des tiers seront menés très prochainement avec l'Institut Geisenheim en Allemagne et les laboratoires Campden & Chorleywood au Royaume-Uni » promet l’entreprise.

Coup dur pour Diam

Ce n’est pas tout. Amorim innove aussi dans la catégorie des bouchons techniques avec Xpür, un procédé permettant de réduire les niveaux de TCA à 0,3 ng/L dans le liège micro-aggloméré.

L’invention de Diam étant tombée dans le domaine public, la R&D a travaillé sur le « CO2 supercritique », « en réinventant le concept avec la technologie du 21ème siècle pour ne plus utiliser que 25 % de l'énergie et seulement 10 % du CO2 qui étaient nécessaires auparavant ».

Huile de pépin de raisin

Xpür sera utilisé pour le traitement des bouchons techniques Neutrocork Premium et QORK, « ce dernier utilisant un liant novateur composé à 100% de biopolyols d'origine végétale, de l’huile de pépins de raisin ».

Remuant le couteau dans la plaie, Amorim rappelle que sa gamme offre le pourcentage de liège le plus élevé dans la catégorie des micro-agglomérés.

 

 

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2022 - Tout droit réservé