LE FIL

Crozes-Hermitage

Une solidarité des vins avec les restaurants et artistes tout en couleur

Vendredi 15 janvier 2021 par Colette Goinère

Les œuvres seraient visibles jusqu'à la réouverture des restaurants.
Les œuvres seraient visibles jusqu'à la réouverture des restaurants. - crédit photo : Pauline Pineau (Brasserie Bocuse le Nord, de gauche à droite : Eric Pansu, Tang, Yann Chave, Franck Ferigutti)
L’AOC rhodanienne s’est rapprochée de cinq artistes du street-art pour rhabiller les devantures fermées des restaurants lyonnais. Un soutien pour trois métiers touchés par la pandémie.

« Nous sommes dans un système de mécontentement très fort et de dépression. Mais nous ne devons pas baisser les bras. Il est donc important d’apporter notre soutien aux restaurateurs et aux artistes, qui comme nous, viticulteurs, souffrent. Nous avons choisi le coté décalé, la créativité, et la  couleur dans un monde aujourd’hui qui est trop gris » avance Yann Chave, co-président de l’AOC Crozes-Hermitage, à l’origine du concept.

De  fait, l’AOC s’est rapprochée de cinq artistes du collectif lyonnais Superposition, une association créée en 2016  et qui s’est donnée pour objectif d’investir tous les coins et recoins de la capitale des Gaules par le street-art et le dynamisme artistique.  Le 7 et 8 janvier dernier, les cinq artistes (Tang, Gaspard Mariotte, Bambi Bakbi, Yandy et Bouda) ont habillé en direct cinq restaurants de Lyon : Le bel ami, la brasserie Bocuse Le Nord, Monsieur P., Au P’tit peintre, et le bistro Orcia, lesquels représentent la palette de l’offre  gastronomique : resto gastronomique, brasserie lyonnaise, bouchon lyonnais, bar à vins et  bistrot.

15 000 €

C’est la section Crozes-Hermitage de l’interprofession des vins de la vallée du Rhône (Inter Rhône) qui a financé l’opération. Un cout de 15 000 euros. Une opération qui a été soutenue par tous les adhérents de l’AOC (240 déclarants, 1 800 hectares, 80 000 hectolitres par an). De même nombre de restaurants ont contacté le syndicat viticole pour pouvoir bénéficier eux aussi de cette solidarité haute en couleurs.  Les fresques devraient rester sur les vitrines des restaurants jusqu’à leur réouverture. En gros caractères, le nom de l’AOC Crozes-Hermitage figure sur chaque fresque.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé