Accueil / Commerce/Gestion / La consommation d'alcool baisse moins que prévu en 2020

Résilience à la pandémie
La consommation d'alcool baisse moins que prévu en 2020

Une nouvelle analyse de The IWSR estime que la consommation d'alcool ne devrait baisser que de 8% sur 19 marchés clés dans le monde en 2020. C'est bien moins que les régressions à deux chiffres initialement attendues.
Par Sharon Nagel Le 11 décembre 2020
article payant Article réservé aux abonnés
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
La consommation d'alcool baisse moins que prévu en 2020
La demande des consommateurs américains a été peu impactée par la pandémie - crédit photo : Sharon Nagel
L

’analyste britannique a revu ses prévisions pour 2020 sur la base d’une analyse des performances des boissons alcooliques sur 19 marchés internationaux* et dans le secteur du « travel retail », qui représentent au moins 75% de la consommation mondiale. « Si l’on exclut des spiritueux consommés sur le plan national comme le baijiu et le shochu, la consommation de boissons alcooliques dans les 19 pays étudiés devrait renouer avec son niveau de 2019 en 2024. Nous pourrions éventuellement observer une reprise plus rapide, étant donné les nouvelles récentes concernant des essais encourageants avec des vaccins », a estimé Mark Meek, directeur de l’IWSR Drinks Market Analysis. « La montée en puissance du commerce électronique et les efforts fournis par les détaillants et les établissements du secteur CHR pour s’adapter à la crise, associés à une volonté parmi les consommateurs de s’aventurer vers de nouvelles occasions de consommation, ont créé un environnement nouveau, certes difficile mais dynamique pour les boissons alcooliques ». A l’origine de la résilience du secteur, The IWSR affirme que les Etats-Unis et la Chine ont affiché des performances au-delà des espérances. A comparer à des pertes de l’ordre de 5% dans des pays comme la Russie, l’Australie, le Japon et l’Allemagne, le marché nord-américain devrait progresser de plus de 2% en volume. The IWSR note que l’augmentation de la consommation en volume enregistrée aux Etats-Unis correspond aux tendances observées en 2019, ce qui laisse à penser que le Covid-19 n’a pas impacté la demande globale exprimée par les consommateurs américains. Par ailleurs, en Chine, les consommateurs – dont 400 millions de « Millennials » –  ont repris leurs activités habituelles, atténuant l’impact négatif prévu sur la consommation de boissons alcooliques. Ensemble, ces deux marchés représentent un tiers de la consommation mondial d’alcool et plus de 40% de sa valeur.

 

Les vins premium mieux placés que d’autres catégories

En revanche, aux Etats-Unis comme ailleurs, l’impact de la pandémie sur le secteur CHR aura fortement mis à mal les évolutions en valeur en 2020. De même, certains pays ont été particulièrement touchés du fait des règles très strictes imposées par leur gouvernement respectif. C’est le cas en Inde, en Afrique du Sud et au Mexique. La quasi impossibilité de voyager pendant plusieurs mois au niveau mondial devrait également provoquer une chute de 68% des volumes achetés dans le secteur « travel retail » cette année. En revanche, la valeur du commerce électronique devrait faire un bond de 40% en 2020 sur dix marchés clés (Australie, Brésil, Chine, France, Allemagne, Italie, Japon, Espagne, Royaume-Uni et Etats-Unis) et devrait dépasser les 40 milliards $ (33 Mds €) d’ici 2024. Autre tendance identifié par The IWSR : le vin effervescent devrait opérer une reprise d’ici 2023, c’est-à-dire plus rapidement que les boissons alcooliques dans leur globalité, sachant que l’analyste prévoit une récupération des volumes perdus dans la catégorie des vins tranquilles premium et au-dessus d’ici 2022. Enfin, en conclusion, The IWSR observe une stabilité des habitudes des consommateurs en 2020 dans la plupart des pays étudiés, les progressions étant souvent le fait de jeunes consommateurs urbains et plutôt aisés, « qui se sentent relativement à l’aise dans cette nouvelle norme ». Et c’est plutôt une bonne nouvelle pour l’avenir.

 

* Afrique du Sud, Allemagne, Australie, Brésil, Canada, Chine, Colombie, Espagne, Etats-Unis, France, Inde, Italie, Japon, Mexique, Pologne, Royaume-Uni, Russie, Thaïlande et Turquie.

 

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2022 - Tout droit réservé