LE FIL

Avril 2021

Le salon des vins de Loire reporté et regroupé avec ses offs

Lundi 07 décembre 2020 par Alexandre Abellan

« Nous comptons sur un effet de synergies entre tous les salons. L’union fait la force : nous sommes en capacité de nous regrouper au service de la filière en cette période difficile » conclut Aurélie Michaud.
« Nous comptons sur un effet de synergies entre tous les salons. L’union fait la force : nous sommes en capacité de nous regrouper au service de la filière en cette période difficile » conclut Aurélie Michaud. - crédit photo : Alexandre Abellan (Vitisphere)
Ayant des exposants vignerons et un visitorat local, le rendez-vous commercial compte se tenir physiquement au printemps dans un format renforcé d’union ligérienne face aux défis commerciaux de la crise sanitaire.

Reculer pour mieux sauter l’obstacle de la crise sanitaire du Covid-19. Décalé de deux mois, le prochain salon des vins de Loire se tiendra le dimanche 11 et le lundi 12 avril au parc des expositions d’Angers. « La date de mi-avril convient à tout le monde. Nous ne pouvons pas envisager sereinement de tenir un salon les 3-4 février (deux semaines après la réouverture prévue des restaurants). Ce n’est pas concevable, il n’y a pas de visibilité » pose Eric Grelier, le président de la Chambre du Commerce et de l’Industrie du Maine-et-Loire (CCI 49) et du salon des vins de Loire (depuis 2018). Mais l’organisateur ne prend pas ce report comme une contrainte, plutôt comme une opportunité d’accentuer la structuration en écosystème de l’évènementiel angevin.

Accueillant toujours les vignerons bio de la Levée de Loire et ceux en biodynamie de Demeter, le parc des expositions doit aussi recevoir le Grenier Saint-Jean et, peut-être la Dive Bouteille. « Ce rassemblement permet d’assurer des conditions sanitaires optimales pour l’accueil du public » explique Aurélie Michaud, la chef de projet Salon des Vins de Loire, qui souligne que chaque organisateur gérera de manière autonome la tenue de son salon. « Sans la crise, il n’y avait pas de volonté de remonter l’ensemble des offs au parc expo » précise Eric Grelier, qui indique que la pérennisation de cette réunion de salons ne pourra être étudiée qu’à la lumière des retours d’exposants et de visiteurs. Les premiers devant être plus nombreux, la venue des seconds restant inecertaine.

"Seul salon positionné physiquement au printemps"

Dans ce nouveau format, « le salon passerait de 600 à 1 200 exposants, si la Dive nous rejoint » pointe Eric Grelier, qui note qu’il reste les Pénitentes et les Anonymes, deux associations qui ne prévoient pas de salons en 2021. Actuellement, le salon des vins de Loire est le « seul salon positionné physiquement au printemps, un succès est possible. Il va y avoir une vraie nécessité de retrouver du contact physique avec Millésime Bio annulé physiquement [NDLR : mais maintenu digitalement], Wine Paris décalé en juin et ProWein annulé… ça peut élargir la palette de nos visiteurs » souligne le président de la CCI 49.

Restent des inquiétudes sur la venue d’un visitorat étranger, ainsi que sur la tenue même du salon face aux incertitudes sanitaires, et à l’obtention d’autorisation par les pouvoirs publics. Dans tous les cas, Eric Grelier n’envisage pas de report après la fin avril : « le salon des vins de Loire et la Levée réunissent de petits domaines, qui n’ont souvent pas de forces commerciales structurées et ont ensuite du travail à la vigne ». A suivre ce premier trimestre 2021.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé