LE FIL

En direct d’Angers

Le salon des vins de Loire s’ouvre sur le sentiment de pari réussi

Lundi 03 février 2020 par Alexandre Abellan

« Les consommateurs et les acheteurs évoluent et la filière et les salons doivent s’adapter sans perdre leurs fondamentaux » souligne Eric Grelier.
« Les consommateurs et les acheteurs évoluent et la filière et les salons doivent s’adapter sans perdre leurs fondamentaux » souligne Eric Grelier. - crédit photo : Salon des Vins de Loire
Estimant son devoir de renouveau accompli, le rendez-vous angevin déploie une nouvelle identité ombrelle pour son écosystème évènementiel : « les off des salons et des vins ».

Alors que le trente-quatrième salon des vins de Loire ouvre ses portes au parc des expositions d’Angers (3-4 février 2020), « nous avons atteint nos objectifs » estime Eric Grelier, le président du salon des vins de Loire depuis 2018. Elu alors que le salon angevin était mis à rude épreuve par la création du salon Vinovision à Paris en 2017 (rattaché à Wine Paris depuis 2019, mais aussi Vinexpo dès 2020), l’entrepreneur salue la réussite de son comité d’orientation stratégique dans le regain d’attractivité du salon des vins de Loire. Ces deux jours, 346 exposants ligériens* seront réunis, ce qui est stable par rapport à 2019 (340 exposants) et bien supérieur à la petite édition 2017 (228 stands).

Confortant son positionnement d’évènement local pour les vignerons (79 % des exposants, pour 2 % de caves coopératives et 1 % de négociants), le salon des vins de Loire ne se place définitivement plus concurrence mais en complémentarité avec les autres évènements. En 2020, la nouvelle marque ombrelle « les off des salons et des vins » devient commune aux sept évènements se déroulant ce début février à Angers (salon des vins de Loire donc, mais aussi Levée de la Loire et salon Demeter sur le parc expo, ainsi qu’à l’extérieur le salon Saint-Jean Madavin, les Pénitentes, les Anonymes, et la Dive Bouteille).

Toujours plus bio, nature...

Au total, 1 000 exposants et 13 000 visiteurs se répartissent sur cet ensemble d’événements mettant en avant les vins de Loire, mais aussi, si ce n’est surtout, les producteurs de vins alternatifs : bio, biodynamie, nature... Sur les 301 exposants vitivinicoles au salon d’Angers, ils sont ainsi 129 à être certifiés dans une démarche environnementale (24 % en bio, 16 % en Haute Valeur Environnementale, 9 % en Terra Vitis et 7 en biodynamie).

 

* : Les exposants viticoles sont principalement originaires de Touraine (28 %), d’Anjou-Saumur (23 %), du Centre Loire (20 %) et du pays nantais et de Vendée (13 %).


 

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé