LE FIL

Oscar

L'Observatoire des cépages résistants dévoile des chiffres encourageants

Mercredi 23 septembre 2020 par Marion Bazireau

Quelques tâches de mildiou sur feuilles ont été observées sur 14% des parcelles du réseau Oscar.
Quelques tâches de mildiou sur feuilles ont été observées sur 14% des parcelles du réseau Oscar. - crédit photo : Inrae
En 2019, les cépages résistants ont fait leurs preuves contre le mildiou et l’oïdium sur 87 parcelles. La moitié des viticulteurs chez qui ils sont plantés ont réalisé moins de deux traitements. Sur un tiers des parcelles, cela a permis au black-rot de faire une petite poussée.

Les acteurs du réseau Oscar surveillent de près 87 parcelles plantées dans plusieurs régions viticoles avec 23 variétés présentant des gènes de résistance au mildiou et/ou à l’oïdium. Ils viennent de publier la synthèse de toutes les données récoltées en 2019.

Premier fait notable, par rapport à la référence agreste 2016, les cépages résistants ont permis une réduction de l’Indice de Fréquence de Traitement (IFT) fongicides de 96 %.

Sur près de 75 % des parcelles sur lesquelles l’IFT a été mesuré, les viticulteurs ont traité au maximum deux fois, principalement avec du cuivre et/ou du soufre, à l'encadrement de la floraison. Un quart a même fait le choix de ne pas traiter du tout.  

Zéro mildiou sur grappes

Sur ce millésime à faible pression mildiou, les techniciens et viticulteurs chargés du suivi sanitaire du réseau n'ont observé aucun symptôme sur grappes. 14% des parcelles ont en revanche développé de tâches sur feuilles, à chaque fois de faible intensité.

L’oïdium n’a réussi à s’implanter sur aucune des variétés sélectionnées par l’Institut National de Recherche pour l’Agriculture, l’Alimentation et l’Environnement (Inrae). Leur résistance au champignon pathogène est totale. Les seuls symptômes signalés ont concerné une variété étrangère.

"Du black-rot sur un tiers des parcelles "

Sur un tiers des parcelles, le black-rot a en revanche réussi à coloniser les feuilles. Dans 8 % des cas, de légers symptômes sur grappes ont aussi été rapportés.

Au moment de la véraison, une seule parcelle était touchée par l’anthracnose, alors que 60% présentaient des symptômes d’érinose. 20 % des vignes résistantes ont aussi révélé de légers symptômes du phylloxera sur feuilles.

Les parcelles du réseau Oscar

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé