LE FIL

"Apprentis vignerons"

Cinq influenceurs pour rajeunir l’image des vins de bordeaux

Samedi 19 septembre 2020 par Alexandre Abellan

L’opération « les apprentis vignerons » remplace les « dîners des attablés », qui organisaient des soirées gastronomiques auprès de leaders d’opinion.
L’opération « les apprentis vignerons » remplace les « dîners des attablés », qui organisaient des soirées gastronomiques auprès de leaders d’opinion. - crédit photo : CIVB
Pour que des prescripteurs fassent la promotion de son vignoble auprès de leurs réseaux, l'interprofession girondine lance une opération inédite de coréalisation de cuvées limitées.

Baptisée « les Apprentis Vignerons à Bordeaux », la nouvelle opération de communication du Conseil Interprofessionnel du Vin de Bordeaux (CIVB) forme cinq duos de personnalités prescriptrices et de vignerons bordelais « pour élaborer leur propre cuvée de vin, de la récolte du raisin à la création de l’étiquette ».

Sont ainsi réunis la cheffe l’actrice Joséphine Berry (fille de l’acteur Richard Berry, 24 000 abonnés sur le réseau Instagram) et le vigneron Maxime Saint-Martin (président des crus artisans du Médoc), la cheffe Alexia Duchêne (demi-finaliste de Top Chef, 34 000 abonnés sur Instagram) et la vigneronne de Barsac Marie-Pierre Lacoste-Duchesne (présidente du Conseil des Vins de Graves et Sauternes), le musicien Adrien Gallo (groupe BB Brunes) et le vigneron Bastien Pestourie (Côtes de Bordeaux), l’entrepreneur Guillaume Gibault (fondateur du Slip Français) et la vigneronne Eugénie Degas (Entre-deux-Mers), la créatrice de mode Amélie Pichard (77 000 abonnés sur Instagram) et le vigneron Benoît Souliès (Fronsac).

Opération séduction

Débutant actuellement avec les participations de chaque duo influenceur/vigneron aux vendanges et vinifications dans leurs appellations, le programme prévoit des assemblages cet hiver, la création d’étiquettes ce printemps, une mise en bouteille en juin et la présentation de ces gammes éphémères, « la cuvée de la communauté », en septembre ou octobre 2021. Annoncée il y a un an, d’abord sous le nom « la bande à Bordeaux », cette opération de communication répond à la nouvelle stratégie marketing du CIVB (faire plus avec moins de budget). Abandonnant les opérations de communication institutionnelle, l’interprofession ne souhaite pas prendre la parole directement, mais faire en sorte que des ambassadeurs s’expriment, positivement, sur les vins de Bordeaux. Soit une opération séduction de prescripteurs pour trouver de nouveaux effets leviers auprès des consommateurs.

 

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé