LE FIL

Suivez le guide

Les bons gestes pour des vendanges sans coronavirus

Jeudi 23 juillet 2020 par Marion Bazireau

Les vendangeurs ne doivent pas se retrouver face à face.
Les vendangeurs ne doivent pas se retrouver face à face. - crédit photo : Wikimedia
La CAVB a listé les précautions à prendre pour éviter toute contamination lors des vendanges. De la cueillette à la cuverie, son guide passe toutes les opérations au peigne fin.

« Malgré une baisse générale des cas de Covid-19, nous souhaitons attirer vivement votre attention sur l’importance de la mise en place de mesures assurant la protection de votre personnel lors des vendanges » prévient la Confédération des Appellations et des Vignerons de Bourgogne (CAVB) en préambule de son guide vendanges.

Aidée par la Direccte et de la MSA, elle a listé tous les postes occupés par les saisonniers lors des vendanges, et y a attribué les mesures correspondantes.

Il y a d’abord les cueilleurs. Si possible, il faut les faire vendanger un rang sur deux, ou les faire démarrer de manière décalée pour qu’ils n’aient jamais à travailler face à face. L’idéal est de constituer des binômes et des équipes qui ne changent pas, en privilégiant aussi leur regroupement « dans les transports, les lieux de restauration, et les hébergements. »

"Les porteurs doivent être équipés de masques ou de visières"

Les porteurs doivent être équipés de masques ou de visières quand la distance minimale d’un mètre ne peut être respectée. Le chef d’équipe veillera à ce que ses équipes aient bien compris les consignes. En amont de la vendange, les livreurs et chauffeurs seront informés des règles de déchargement mises en place afin d’assurer le respect des gestes barrières.

Les trieurs ne travailleront pas non plus face à face, ou alors avec des masques. Les caristes, hommes de quai et laveurs de caisse se verront attribuer individuellement le même matériel pour toute la durée de la vendange. « En cas d’utilisation partagée, il faudra procéder à un nettoyage, au moyen d’un produit désinfectant, entre chaque utilisateur » explique le guide. Comme pour les vendangeurs, des binômes ou équipes fixes de cavistes devront être constitués.

Des modèles d’affichage personnalisables 

La CAVB a également créé des modèles d’affichage des recommandations sanitaires par lieu ou activité. « Ils sont personnalisables avec le nom et l’entête de votre domaine, et ont vocation à être imprimés et affichés dans votre exploitation. » Il y en a pour les chambres, les sanitaires, les lieux collectifs, le réfectoire, le lieu de départ des équipes pour les vignes, la cuverie, et les transports.

Plus généralement, le guide énonce les préconisations à prendre lors des transports, repas et hébergements, et donne la marche à suivre lorsqu’une personne présente des symptômes. La CAVB rappelle enfin l’importance de désigner un « référent Covid » au sein de l’exploitation.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé