LE FIL

Partout en France

La vigne fleurit avec une précocité inédite

Jeudi 14 mai 2020 par Marion Bazireau

Les fleurs se sont formées avec 5 à 30 jours d'avance.
Les fleurs se sont formées avec 5 à 30 jours d'avance. - crédit photo : Wikipedia
Plusieurs semaines avant l'heure, les vignerons assistent aux premières sorties de fleurs. Le redoux prévu la semaine prochaine va encore accélérer le phénomène.

Dans l’Entre-Deux-Mers, Joël Ortiz a vu les premiers rameaux se parer de fleurs il y a déjà 3 semaines, avec un mois d’avance sur 2019. « La floraison est désormais en cours sur la plupart des sauvignon et merlot du vignoble de Bordeaux, reprend ce conseiller de la Chambre d'Agriculture.« Et le phénomène va s’amplifier avec le redoux prévu la semaine prochaine. » Au même moment, à Cognac, des parcelles précoces de chardonnay entraient également en fleurs.

Le chardonnay a ouvert le bal dans le sud

C’est aussi le chardonnay qui a ouvert le bal il y a 15 jours dans les Pyrénées Orientales. Les parcelles les plus précoces y sont désormais au stade de la nouaison. « Puis, la semaine dernière, la floraison s’est initiée sur le littoral héraultais » relate Jacques Rousseau, à l’Institut Coopératif du Vin. « Les carignan et grenache avaient débourré autour du 10 mars, nous avons donc conservé une avance de 5 à 9 jours sur 2019 » détaille-t-il. Paca et Vallée du Rhône connaissent une situation identique.

"Les vignobles septentrionaux fleurissent aussi "

La floraison est même à l'oeuvre dans les vignobles septentrionaux. A la Chambre d'Agriculture d'Alsace, cela ne surpend pas Marie-Noëlle Lauer car « il faisait encore 28°C dimanche dernier.»

Le phénomène est inédit en Bourgogne. Les premières fleurs ont été aperçues la première semaine de mai dans les parcelles les plus précoces. Globalement, la vigne connait une précocité similaire à 2007 et 2011. La Champagne est partie sur des bases similaires. La phénologie 2020 y conserve plus de 2 semaines d'avance sur la moyenne décennale.

"L'affaire de quelques jours dans la Loire "

Finalement, la floraison ne se fait plus attendre que dans le Val de Loire. Même la Vendée voisine y est passée. Les techniciens de l’Association Technique Viticole (49) constatent une séparation des boutons floraux sur la majorité des parcelles. « Nous avons une petite vingtaine de jours d’avance sur le millésime 2019 et une douzaine de jours d’avance sur 2018 et 2017 » détaillent-ils. Le tour devrait être joué dans une dizaine de jours.

De bonnes conditions

Dans le Sud, comme partout, le temps est maussade depuis plusieurs jours. « Aujourd’hui, le 13 mai, nous avons un temps couvert et les thermomètres affichent 15°C à 17°C. Ces conditions sont favorables à la coulure mais elles ne vont pas perdurer. Le soleil et la douceur sont attendus dès ce weekend » relate Jacques Rousseau. Tous les vignobles devraient connaître ce redoux. Cela leur assurerait un bon début de floraison.

Quoiqu'il advienne, l'heure est à l'excitation. Sur les réseaux sociaux, les vignerons ont mis de côté le stress lié au mildiou et à l'inaccessibilité de beaucoup de parcelles. A la place, ils partagent leurs plus beaux clichés de vignes en fleurs (voir ci-dessous).

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
VOS RÉACTIONS
Cognac XO Le 07 juin 2020 à 00:29:45
Il est vrai que l’annee Est très précoce...mais doit on s’en réjouir pour autant?...À l’heure des vendanges, la joie retombera vite et le stress sera à son apogée, du fait des temperatures de récoltes trop élevées, des conditions de récoltes nocturnes exigeantes à cause de la chaleur, des moûts qu’il va falloir refroidir à coup de frigories, des vinifications difficiles à maitriser, ...et j’en passe et des meilleures.... A moins que la météo ne soit clemente avec nous et parvienne à se confiner en dessous de 20º au moment de la récolte, ce qui ne serait pas de trop avec cette année 2020...comment dire...atypique.
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé