LE FIL

MDD

Carrefour paie le surcoût de la conversion bio de son vin de Blaye

Mardi 11 juin 2019 par Alexandre Abellan

Cet accord a été signé par Éric Yung, le directeur général du négoce Johanè,s et Stéphane Héraud, le président de la cave coopérative de Tutiac, ce 6 juin sur le salon de l’Agriculture de Nouvelle-Aquitaine (au parc des expositions de Bordeaux).Cet accord a été signé par Éric Yung, le directeur général du négoce Johanè,s et Stéphane Héraud, le président de la cave coopérative de Tutiac, ce 6 juin sur le salon de l’Agriculture de Nouvelle-Aquitaine (au parc des expositions de Bordeaux). - crédit photo : MJB
Alors que la progression des ventes en GD se fait aujourd’hui par le bio, la centrale de distribution vient de signer un contrat pluriannuel avec la cave coopérative de Tutiac pour qu’une référence de sa MDD Cave d’Augustin Florent affiche son orientation bio.

Reconnaissant le surcoût de production, voire de perte de rendements, d’une conversion à la viticulture biologique, le négoce Johanès Boubée (filiale vin du groupe de distribution Carrefour, traitant 100 millions de cols par an) vient de signer ce 6 juin à Bordeaux une convention pluriannuelle pour soutenir cette transition au sein de la cave coopérative de Tutiac (premier producteur de vins de Bordeaux, avec ). Avec une valorisation bonus encore à définir précisément sur les trois ans de conversion, ce partenariat concerne 1 250 hectolitres, soit 166 000 bouteilles en appellation Blaye Côtes de Bordeaux sous la marque du distributeur Cave d’Augustin Florent*. Cette MDD restant approvisionnée en vins conventionnels sur les appellations Bordeaux rosé, Blaye Côtes de Bordeaux, Côtes de Bourg, Sauternes et Médoc par Tutiac (réunissant UniMédoc, Sauternes Vigneron…). Si la conversion bio du reste de la gamme n'est pas actée, l'affichage de cette transition sera assurée par un cône « en conversion » sur les bouteilles millésimées 2019 à 2021 du vin de Blaye (Carrefour précisant que l'obtention du label bio en 2022 restant conditionnée à l'organisme certificateur).

Approvisionnement et développement bio

Pour le distributeur, ce partenariat permet de consolider et pérenniser son approvisionnement en vin bio, qui est la gamme par laquelle « la progression des ventes de vin se fait aujourd’hui en grande distribution. Et le développement pourrait être nettement supérieur s’il y avait les volumes à proposer en face » témoignait Laurent Julian, acheteur Johanés Boubée, lors de la dernière assemblée générale de Tutiac (ce 26 avril à Marcillac). Ayant signé en 2018 une aide ponctuelle à une dernière année de conversion bio avec UniMédoc, la chaîne Carrefour affirme son positionnement de « premier distributeur généraliste de produits bio en France » avec cette première convention pluriannuelle de conversion en bio pour le vin (le distributeur en proposant déjà pour les carottes, le porc…).

Visant la production de vins sans résidu de pesticides, Tutiac vise la production de 12 000 hectolitres de vins bio ou en conversion en 2019 (+20 % en un an). La cave coopérative s’étant de plus engagée à bannir de son vignoble en 2019 les produits phytosanitaires classés CMR (Cancérigène, Mutagène et Reprotoxique).


* : Cette gamme est embouteillée par Johanès Boubée sur son site bordelais de Beychac-et-Caillau.

 

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé