LE FIL

Cognac

Réélection de Patrice Pinet, président de négociants en demande de plantations

Vendredi 29 septembre 2017 par Alexandre Abellan

Entre la récolte sauvée du gel et les réserves climatiques, le président de Courvoisier ne se fait pas d’inquiétudes sur la mise en stock d’eaux-de-vie cette année. Mais demande d’anticiper le dimensionnement du vignoble par rapport aux demandes croissantes.
Entre la récolte sauvée du gel et les réserves climatiques, le président de Courvoisier ne se fait pas d’inquiétudes sur la mise en stock d’eaux-de-vie cette année. Mais demande d’anticiper le dimensionnement du vignoble par rapport aux demandes croissantes. - crédit photo : Beam Suntory
Défendant une accélération du rythme des nouvelles plantations, le président du négoce prépare ses arguments pour la révision du Business Plan charentais, annoncé pour avril 2018.

SI 2017 est une année hautement électorale pour le vignoble des eaux-de-vie charentaises*, 2018 marquera une nouvelle quête d’équilibre entre la viticulture et le négoce. La question centrale étant : « quels sont les besoins exacts en plantation du vignoble de Cognac pour répondre aux besoins de ses marchés ? » résume Patrice Pinet, tout juste réélu à la présidence du Syndicat des Maisons de Cognac (SMC, voir encadré). Entamant son deuxième mandat à la tête du négoce charentais (qui sera le dernier par les statuts du SMC), le président de Courvoisier appelle à ne pas perdre de temps : « avec [le gel de] 2017, nous allons finir avec une réserve climatique très basse en 2018. Il faudra la reconstituer en ayant plus de récolte ou d’hectares de vigne. Ou les deux. »

Après les multiples rebondissements de l’affaire des transferts de plantation (ou vautours), le SMC souhaite se focaliser sur le rythme des plantations, le cœur du nouveau Business Plan interprofessionnel. « On a étalé dans le temps les plantations. Mais attention, à être trop prudent on peut pénaliser les marchés » souligne Patrice Pinet, qui comprend cependant que « les viticulteurs ne se lancent pas sans garanties. Les tendances de nos ventes sont la première assurance : elles se confirment, ce n’est pas un feu de paille. »

Présidence du BNIC

Devant être fixé en avril 2018, le Business Plan va marquer la nouvelle présidence par le négoce du Bureau National Interprofessionnel de Cognac (le BNIC, présidé par viticulture depuis 2014). Si des noms circulent sur le président négociant qui sera élu en novembre prochain, Patrice Pinet élude et précise seulement qu’il n’est pas candidat. Préférant se focaliser sur les prévisions économiques que le négoce fournira en mars 2018 (en se basant sur les ventes annuelles et les dernières expéditions pour le nouvel an chinois).

« En termes d’augmentation des ventes, le marché va plus vite que les prévisions hautes du Business Plan » souligne le négociant, égrenant les marchés porteurs : États-Unis, Asie (et surtout l’inévitable Chine), Russie (et Europe de l’Est), Afrique (notamment Nigeria)… Seule la Scandinavie marquerait nettement le pas dans ce concert de croissances, qui dessine « une structuration équilibrée des ventes sur tous les continents » conclut Patrice Pinet.

 

* : À Cognac, 2017 est marquée par une succession d’élections. Après le nouveau président de l’Union Générale des Viticulteurs pour l’AOC Cognac (l’UGVC), Christophe Véral, des élections sont en cours à l’Organisme de Défense et de Gestion. Ensuite viendront les élections du Comité Permanent du BNIC, qui déboucheront sur la nomination d’un nouveau président.

Missions du SMC

Le mandat de Patrice Pinet s’ouvre également sur une réflexion sur les services apportés par le SMC à ses adhérents. Un cabinet d’audit vient de lancer l’étude de leurs besoins pour proposer d’avantage. Il s’agirait également de mieux défendre leurs intérêts, notamment sur les problématiques de la fiscalité ou des normes de construction propres aux eaux-de-vie.
Le SMC regroupe aujourd’hui 33 négociants (et deux maisons candidates), représentant 99 % de la commercialisation de Cognac en volume.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé