Accueil / Gens du vin / Antoine Leccia (AdVini), président du maintien de l'accès aux marchés
Antoine Leccia (AdVini), président du maintien de l'accès aux marchés
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin

Exportateurs de Vins
Antoine Leccia (AdVini), président du maintien de l'accès aux marchés

La FEVS porte à sa tête le président corse du groupe présent dans sept vignobles français et une centaine de marchés à l’export.
Par Alexandre Abellan Le 14 avril 2017
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Antoine Leccia (AdVini), président du maintien de l'accès aux marchés
L’ingénieur agronome et œnologue a rejoint Jeanjean en 1992 en tant que responsable qualité, jusqu’à devenir en 2010 le président du directoire d'AdVini. - crédit photo : AdVini
R

éunie en assemblée générale ce 12 avril, la Fédération des Exportateurs de Vins et Spiritueux de France (FEVS) vient d’élire Antoine Leccia à sa présidence. Succédant à Christophe Navarre (PDG de Moët-Hennessy), le président du directoire du groupe AdVini a d’emblée posé la FEVS en garant de « l’ouverture des marchés des pays tiers au bénéfice direct de nos entreprises de vins et spiritueux ». Et d’annoncer que « dans un contexte de baisse de nos parts de marché à l’international, nous devons encore intensifier notre action à destination des pouvoirs publics français et européens pour conserver et valoriser la force collective de la Maison France sur tous les marchés » rapporte un communiqué.

Des sujets auxquels le négociant est particulièrement sensibilisé, 40 % du chiffre d’affaires du groupe AdVini étant réalisé à l’export. Devenu directeur général du groupe languedocien Jeanjean en 2002, Antoine Leccia a piloté la naissance du groupe AdVini en 2008. Formant un ensemble actuellement constitué à Bordeaux de la maison Antoine Moueix, en Rousillon de Cazes, en Bourgogne de Champy (à défaut de Béjot), en Provence de Gassier, en Languedoc Jeanjean, en Chablis Laroche, en Vallée du Rhône d’Ogier et à Cahors de Rigal. Sans oublier trois domaines en Afrique du Sud.

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (1)
Diosca Le 15 avril 2017 à 09:17:13
Excellent article nous informant de l essentiel. Il fallait un Napoléon pour défendre l exportations! ..Merci beaucoup MN
Signaler ce contenu comme inapproprié
© Vitisphere 2022 - Tout droit réservé