LE FIL
Communication rédigée par AVERY DENNISON

Une étiquette toujours impeccable pour ma bouteille de vin

Lundi 14 juin 2021
L’étiquette de votre vin est l’élément central du packaging. Elle véhicule l’identité de la marque, la qualité du produit et séduit le consommateur. Confier autant de tâches à un élément aussi fragile que du papier ou du film, c’est un pari que seuls des supports adaptés peuvent relever. Rester impeccable de l’étiquetage à l’arrivée sur la table du consommateur : guide de survie pour vos étiquettes de vins.

Choisir le bon support pour votre étiquette

De l’idée que vous avez de votre packaging au circuit de distribution de votre vin, plusieurs paramètres essentiels seront à prendre en compte dans la conception de votre étiquette. Bien conçue, elle arrivera intacte et attrayante dans les mains du consommateur en mettant l’accent sur la qualité du produit. Une étiquette impeccable est le fruit d’un savant équilibre entre des choix esthétiques et des contraintes techniques.

Marc Millet et Didier Cubat sont Technicals Sales Specialists chez Avery Dennison. « Nous sommes en quelque sorte les « Docteurs ès étiquettes de vin », œuvrant pour la bonne santé du packaging. Nous accompagnons nos clients en mettant en cohérence les 4 grandes composantes de l’étiquette : le design, la matière-support, l’impression et la pose. Nous créons du lien entre les acteurs de la chaine et envisageons tous les aspects de la vie de la bouteille de vin ».

Techniques d’impression, choix des couleurs, techniques d’ennoblissement (gaufrage, embossage, estampage), forme de la bouteille, découpe de l’étiquette sont interdépendants. Il n’existe pas de support idéal pour une étiquette, mais bien une solution adaptée à chaque projet. « Même l’environnement de pose (humidité, température) et la pression d’appui de l’embouteilleur peuvent jouer un rôle dans la réalisation d’un packaging parfait. »

Packaging : résistance à toute épreuve

Votre bouteille fièrement habillée de sa plus belle étiquette entame ensuite son parcours vers le consommateur. Votre packaging va affronter toutes les étapes de la distribution. Les modalités d’encaissage sont aussi à prendre en compte dans le cycle de vie de votre étiquette. Prévoir un emballage résistant, c’est éviter le frottement de la caisse contre la bouteille qui abimerait votre étiquette ou déchirerait un papier trop fragile.

La nature même du vin et donc ses modalités de conservation ou de dégustation impliqueront des choix cruciaux en matière de support. La conservation en cave pour un vin rouge ou la fameuse épreuve du seau à glace pour un vin blanc, rosé ou du champagne peuvent dégrader votre packaging.  Étiquette qui se décolle, perte d’opacité, papier qui grisaille sont des aléas que vous éviterez en suivant les conseils de professionnels.

Ainsi en lisant les articles de l’Atelier du Packaging, vous avez mené une réflexion pointue sur ce que vous vouliez faire dire à votre étiquette : promouvoir votre démarche éco-responsable, attirer les regards en rayon… Vous avez peut-être même amorcé une démarche de relooking pour séduire de nouveaux consommateurs via le e-commerce. Qui sait, si vous n’avez pas été tenté par les nouvelles technologies d’étiquette ?  Autant d’efforts qui vous amènent à une étiquette impeccable. Nous vous invitons à aller encore plus loin autour de ces différents thèmes lors d’un webinaire spécial le 6 juillet à 11 h. À bientôt !

 

Précédent
Etiquette connectée : la technologie NFC modernise votre packaging
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé