Accueil / Viticulture / Easyconnect sécurise l’incorporation des produits liquides dans le pulvé
Easyconnect sécurise l’incorporation des produits liquides dans le pulvé
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin

Sans contact
Easyconnect sécurise l’incorporation des produits liquides dans le pulvé

Easyconnect est un système de transfert fermé des produits phytosanitaires liquides dans le pulvérisateur. Il sera disponible dès 2023.
Par Christelle Stef Le 10 novembre 2022
article payant Article réservé aux abonnés
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Easyconnect sécurise l’incorporation des produits liquides dans le pulvé
Le 8 novembre au SIMA, les représentants des sociétés phytos engagées dans la démarche Easyconnect ont annoncé que le dispositif serait mis à disposition des agriculteurs dès 2023 - crédit photo : Christelle Stef
L

a mise à disposition d’Easyconnect auprès des agriculteurs et des viticulteurs va démarrer en 2023. Easyconnect, késaco ? Il s’agit d’un système de transfert fermé qui permet d’incorporer de manière sécurisé les produits liquides dans le pulvérisateur. Fini les renversements de produits, les éclaboussures dans les yeux ou sur la peau. Grâce à ce système, à aucun moment l’opérateur n’est en contact avec le produit pur. Easyconnect repose sur le développement d’un bouchon spécifique qui petit à petit va équiper les bidons des produits liquides vendus par les entreprises engagées dans le projet. Grâce à la présence de ce bouchon – que l’on n’a pas besoin de retirer – l’opérateur place le bidon sur un connecteur dédié et relié à la cuve du pulvérisateur. Puis il actionne une vanne pour enclencher le versement du produit dans la cuve. Ensuite le dispositif rince automatiquement l’intérieur du bidon et le bouchon. Un système simple, rapide et sécurisant pour l’opérateur.

Les premiers bidons équipés en 2023

Au 8 novembre, onze firmes phytosanitaires étaient engagées dans la démarche : Adama, BASF, Bayer, Certis Belchim, Corteva, FMC, Nufarm, Rovensa, Sumitomo Chemical, Syngenta et UPL. Et deux autres devraient les rejoindre prochainement. « Les premiers bidons équipés de ce bouchon vont arriver sur le marché en 2023. Ils vont équiper en priorité les bidons de 5 et 10 l qui sont les plus vendus. Puis petit à petit, on va monter en puissance », a expliqué Vincent Jacus de chez BASF et membre du groupe Easyconnect France, le 8 novembre lors du SIMA. L’idée est que tous les bidons de 1 à 15 l en soit pourvu. Au final, plus de la moitié des produits du marché devraient en être équipés. En revanche, pour les formulations solides – poudre et granulé – le bac incorporateur restera indispensable pour le moment.

Le système Easyconnect repose également sur un connecteur relié au pulvérisateur. Plusieurs fabricants devraient en commercialiser. « Nous sommes ouverts à toutes les propositions. Seul préalable : nous tenons à tester ces équipements en situation réelle chez les agriculteurs référents et avec l’ensemble des formulations », a précisé Vincent Jacus

De leur côté plusieurs fabricants de pulvérisateurs proposeront Easyconnect en option.

 

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2023 - Tout droit réservé