Accueil / Viticulture / Le sécateur Infaco F3020 plus rapide et maniable que son prédécesseur
Le sécateur Infaco F3020 plus rapide et maniable que son prédécesseur
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin

Taille des vignes
Le sécateur Infaco F3020 plus rapide et maniable que son prédécesseur

Avec le F3020, Infaco renouvelle son sécateur électrique. Un outil encore plus rapide et maniable que le F3015, qu'il remplace et dont c'était déjà le point fort. Voici l'avis de ses premiers utilisateurs.
Par Olivier Bazalge Le 25 octobre 2022
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Le sécateur Infaco F3020 plus rapide et maniable que son prédécesseur
Dominique Malbert utilisateur du sécateur F3020 d'Infaco - crédit photo : DR
P

as question de toucher aux valeurs sûres ! Fort d’un modèle précédent, le F3015, aux qualités louées par les tailleurs, Infaco entend maintenir son leadership avec son F3020, sa neuvième génération de sécateur. « C'est le plus rapide du marché, 15 % plus rapide que le F3015 », assure Jean-Pierre Blatché, directeur commercial d’Infaco. Pour bénéficier de cette vélocité, il faut l'utiliser en mode standard. Lorsqu'on l'utilise en mode soft, on revient à la vitesse du F3015.

« Je n’ai utilisé que le mode standard », pose spontanément Bruno Montels, propriétaire du Château Montels, 24 ha de vignes en AOC Gaillac à Souel (Tarn), qui a testé le F3020 durant 200 à 300 heures deux années de suite pour tailler ses vignes conduites en guyot et en gobelet. En vieil habitué des sécateurs Infaco, il ne voit pas grand-chose à redire à ce nouveau modèle que le fabricant annonce par ailleurs 15 % plus compact que l'ancien. « Spontanément, on sent une prise en main plus équilibrée, doublée d’une sensation de légèreté accentuée par le fait que le câble d’alimentation ne pend plus vers le bas », décrit Bruno Montels. Le fabricant a en effet abandonné le câble spiral pour un câble classique qui court le long du bras de l’opérateur. « Cela améliore la maniabilité du sécateur et retire encore un peu de poids », défend Jean-Pierre Blatché.

Rapide et maniable

Adhérent à la Cave de Técou, Dominique Malbert a lui aussi utilisé un prototype du F3020 au cours des deux dernières saisons sur la quinzaine d’hectares de vignes conduites en guyot simple qu’il exploite en AOP et IGP . Habituellement, il taille avec un F3015. « Les deux versions sont très semblables, mais le F3020 est plus maniable et plus rapide », apprécie-t-il.

Bruno Montels ajoute que « ce sécateur convient même aux petites mains, comme celles de certaines femmes ». À l'instar de Dominique Malbert, il n'a utilisé que la vitesse de coupe la plus rapide car, « pour un tailleur expérimenté, c’est difficile de revenir vers une coupe moins rapide. Le mode soft peut être utilisé ponctuellement pour des situations ardues ou par des tailleurs plus novices », décrit-il.

Moins de fatigue

Cette rapidité de taille ne l’a pas conduit à abattre plus de travail par jour, « mais m’a apporté plus de confort », apprécie-t-il. Un confort porté par une autre amélioration dont bénéficie le F3020 : l'outil n'envoie plus la moindre secousse au démarrage de la fermeture de la lame. « La pénibilité est encore amoindrie par la suppression de cette impulsion que l'on sent sur les versions précédentes et à laquelle on finit par s'habituer. J’ai senti moins de fatigue du poignet en fin de journée », valide Bruno Montels.

 

0087.jpg

Bruno Montels (crédit photo DR)

Même la taille des plus gros bois s’est faite aisément, assure Bruno Montels, qui a alterné entre ce modèle et le F3015 durant ses journées de taille pour mesurer les progrès apportés par le nouveau venu. Il souligne aussi l'allègement de la batterie, qui passe à 650 g contre 810 g auparavant. « Je porte la batterie dans le dos. C'est un confort supplémentaire alors que l'autonomie n'est pas affectée », assure-t-il. Pour cette batterie, le fabricant annonce une durée de vie de cinq ans et propose un chargeur rapide (1 h 30) en option.

Dix écartements programmables

Sur le F3020, l'utilisateur peut programmer dix écartements de demi-ouverture de la lame. Fidèle à ses habitudes, Dominique Malbert ne s'en est pas servi. Il n’a utilisé que l'ouverture totale. « J’ai pris l’habitude d'enclencher progressivement la lame en avançant vers les bois. C'est une façon de fonctionner qui m’est propre », sourit-il. Pour sa part, Bruno Montels a surtout travaillé avec une ouverture moyenne de la lame, « car mes vignes sont propres et dégagées », ce qui lui a permis « une économie de temps de travail et de consommation de la batterie car on diminue la course de retour de la lame ». Il a également apprécié la discrétion de ce modèle, « peu bruyant, dans la lignée des précédents ».

Avec trois tailles de têtes de coupe disponibles, le F3020 se veut polyvalent tout en restant maniable pour accéder facilement aux bois enchevêtrés. Bruno Montels s'est servi de la tête de coupe standard dont il a pu éprouver la robustesse coupant à quelques reprises, par mégarde, des fils porteurs. Par temps humide, à l'occasion de contacts avec les fils, il a constaté quelques dysfonctionnements de la sécurité du sécateur, celle-ci provoquant des arrêts nets de lame. « Des conditions humides affectent un peu le déclenchement de cette sécurité », note-t-il.

Outils connectés

Dominique Malbert a apprécié la simplicité d’utilisation de la sécurité, de série sur ce F3020, et qui n’a pas besoin d’être recalibrée lors de chaque utilisation. Il l'a désactivée à quelques occasions pour couper du gros bois ou des bois très humides. Efficace sans gants, le fonctionnement de la sécurité est encore optimisé avec ces derniers. Aucun des deux vignerons n’a, en revanche, mis à l’épreuve les outils connectés qu’offre ce nouveau F3020, qui donnent accès aux statistiques d'utilisation de l'outil, qui permettent de le régler et de mémoriser la géolocalisation de ceps morts ou d'autres points intéressants. « Je ne suis pas un utilisateur averti de nouvelles technologies donc je ne me suis pas servi de ces fonctions », résume simplement Dominique Malbert.

 

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2022 - Tout droit réservé