Accueil / Viticulture / Trois cépages résistants exclus du plan collectif
Trois cépages résistants exclus du plan collectif
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin

Languedoc
Trois cépages résistants exclus du plan collectif

Artaban, prior et soreli sont écartés du nouveau plan collectif en Languedoc-Roussillon. Une décision prise après concertation des représentants de l’ensemble de la filière, mais qui a surpris.
Par Michèle Trévoux Le 25 octobre 2022
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Trois cépages résistants exclus du plan collectif
L'artaban est écarté de la sélection du PCR 5. - crédit photo : Inra (C. Schneider)
L

e Conseil Spécialisé Vin de France Agrimer vient de valider le lancement d’un 5ème Plan Collectif en Languedoc Roussillon. Ce PCR 5 se déroulera sur les trois prochaines campagnes : 2022-2023 à 2024-2025. Suite à la consultation de représentants de l’ensemble de la filière (vignerons indépendants, coopération, pépiniéristes, négoce …), la liste des cépages primés a été revue. Cinq cépages ont été écartés, dont trois cépages résistants : l’artaban, le soreli et le prior, ainsi que le chenanson et le nielluccio. En revanche le cépage résistant fleurtaï fait son entrée pour l’ensemble du bassin Languedoc-Roussillon. Le carignan blanc, le muscat à petits grains, la roussanne, et la marsanne deviennent éligibles mais uniquement dans les zones AOP qui en ont fait la demande.

« A chaque plan collectif, il y a une remise en question des cépages primés en fonction du pilotage du marché. Ce plan doit orienter les plantations vers des cépages qui correspondent aux attentes du marché. C’est la raison pour laquelle nous associons le négoce à notre réflexion », explique Guilhem Vigroux, président du Comité RQD. Le chenanson et le nielluccio ont été écartés car ils n’étaient pas suffisamment plantés. L’exclusion des cépages résistants tient aux résultats des premières plantations. L’artaban n’est pas suffisamment qualitatif, le prior et le soreli ont été jugés trop précoces, le second étant compliqué à conduire du fait de son port retombant. « Il y a une attente sociétale forte pour une diminution des intrants, le négoce régional est donc très favorable à la plantation de cépages résistants, mais avec un préalable indispensable : qu’ils produisent des vins de qualité », indique Magali Jelila, directrice de l’UEVM.

Incompréhension pour le soreli

Pour Loïc Breton, directeur France de VCR, pépiniériste italien obtenteur du soreli, cette décision est incompréhensible. « Tous mes clients qui ont planté du soreli en sont contents. C’est un cépage productif qui fait des vins qualitatifs avec une typicité sauvignon blanc. Je n’ai jamais eu de retour négatif. Quant à sa précocité, elle est moindre que celle du fleurtaï qui, lui, vient d’être retenu. C’est à n’y rien comprendre ». Jérôme Vic, vigneron-négociant qui exploite un vignoble de 220 ha sur Vias et Portiragnes est tout aussi étonné. Il a planté 10 ha de Soreli et a vinifié sa première récolte cette année. « Nous sommes hyper satisfaits des vins que nous avons obtenus. Aromatiquement, c’est très intéressant. C’est un profil sauvignon blanc avec des notes thiolées. Nous avons fait une cuvée 100% soreli en vin de France, qui est déjà conditionnée. C’est un cépage précoce mais pas plus que le sauvignon. Nous l’avons récolté la semaine du 16 août », témoigne-t-il.

Le comité RQD précise que les cépages exclus de ce plan collectif restent néanmoins éligibles dans le cadre de plans individuels et qu’au terme de ce plan, la liste des cépages sera à nouveau revue et que la ré-introduction des variétés écartées pourra être examinée si les représentants de la filière en font la demande.

 

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (1)
Pugibet Vincent Le 25 octobre 2022 à 20:35:13
Comme chantait Brassens, "le temps ne fait rien à l'affaire..." En d'autres temps, FAM a interdit le chardonnay. Ils se sont toujours trompés. Vue sous cet angle, cela promet un bel avenir au Soreli et surtout à tous ceux qui refuseront ces primes inutiles.
Signaler ce contenu comme inapproprié
© Vitisphere 2023 - Tout droit réservé