Accueil / Commerce/Gestion / Les crus Boutenac et La Livinière à un pas de l'AOC communale
Les crus Boutenac et La Livinière à un pas de l'AOC communale
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin

Emancipation
Les crus Boutenac et La Livinière à un pas de l'AOC communale

Les deux appellations languedociennes viennnent de voir l'arrêté officialisant leur changement de nom officialisé au Journal Officiel français. Ne reste plus que la validation finale européenne pour avoir le feu vert définitif d'étiquetage.
Par Olivier Bazalge Le 19 septembre 2022
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Les crus Boutenac et La Livinière à un pas de l'AOC communale
Le village de La Livinière et son clocher emblématique - crédit photo : Ludovic Charles
D

ernière ligne droite pour l’émancipation définitive et l’accession à l’appellation communale pour les crus La Livinière et Boutenac en Languedoc. Les arrêtés du 2 septembre viennent d’être publiés au Journal Officiel de la République française (JORF) les 9 et 13 septembre, actant les homologations des cahiers des charges des appellations d’origine protégées (AOP) « La Livinière » et « Boutenac ». Ceux-ci actent la modification de nom de ces deux appellations qui s’émanciperont définitivement des noms respectifs de Minervois et Corbières auxquels elles étaient accolées jusque-là.. « Il ne nous manque plus que l’approbation européenne pour que nous puissions étiqueter avec la seule mention communale. Nous sommes prêts depuis un bon moment ! », se réjouit David Latham, président du syndicat du cru Boutenac.

Pour les deux appellations, les modifications des conditions de production du cahier des charges préalables à la modification de nom avaient déjà été validées par l’État par publication dans le JORF en août 2020. « Cet aboutissement ne va pas nécessairement changer grand-chose sur le plan strictement commercial, mais cela permettra de renforcer le démarcage de nos vins par rapport aux appellations sous-régionale Corbières et régionale Languedoc, ainsi qu’avec les autres DGC (dénominations géographiques complémentaires, ndlr) qui arrivent dans les Corbières », rebondit David Latham.

Hiérarchisation

Du côté de La Livinière, dont l’AOC Minervois-La Livinière est reconnue à part entière depuis 1999 (1er cru reconnu en Languedoc), c’est plus une question de hiérarchisation qui est mise en avant. « La zone de production de l’AOC communale La Livinière permet le repli vers les AOC Minervois et Languedoc, permettant ainsi d’établir une gamme cohérente hiérarchisant els vins que nous produisons », valide Guy Sabarthès, président du syndicat du cru La Livinière. 450 ha de vignes sont déjà engagés dans le cru pour une aire d’appellation dépassant les 2 000 ha, dont 1 000 sont plantés et revendicables. « Nous produisons environ 10 000 hl en cru chaque année, avec l’objectif d’arriver à 2 millions de bouteilles en 5 ans une fois que nous aurons l’appellation communale définitive », poursuit Guy Sabarthès.

Les durées d’examen par la Commission Européenne (6 mois), de publication d’une fiche résumé puis la période d’opposition (3 mois), laissent entrevoir un délai minimal d’une année avant publication définitive de l’enregistrement au JO de l’Union Européenne. « Il y a plusieurs niveaux de procédure concernant les modifications de cahiers des charges d’appellation. Celle qui touche à la modification du nom figure malheureusement parmi les plus longues », confirme Catherine Richer, directrice régionale Occitanie à l’Inao (Institut national des appellations d’origine).

 

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
vitijob.com, emploi vigne et vin
Charente / Charente-Maritime / Deux-Sèvres ... - CDI
Côte-d'Or - Alternance/Apprentissage
© Vitisphere 2022 - Tout droit réservé