Accueil / Commerce/Gestion / Mais où était Charlie ? Charles Heidsieck relance son champagne phare
Mais où était Charlie ? Charles Heidsieck relance son champagne phare
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin

Pour ses 200 ans
Mais où était Charlie ? Charles Heidsieck relance son champagne phare

Après 37 ans d’interruption, Charles Heidsieck relance sa cuvée dédiée à son fondateur, Charles-Camille Heidsieck, alias Charlie. Un flacon qui permet de replonger dans l’histoire de cette maison bicentenaire.
Par Laurie Andrès Le 12 juillet 2022
article payant Article réservé aux abonnés
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Mais où était Charlie ? Charles Heidsieck relance son champagne phare
Un aperçu du coffret de cette cuvée spéciale. - crédit photo : DR
&

nbsp;         « Chacun connaît le génie de la lampe. On la frotte, et le génie sort (…), Pour la cuvée Champagne Charlie, le défi fut inverse »          , peut-on lire dans le communiqué de la marque. Et du génie, Charles-Camille Heidseick (1822-1893) n'en manquait pas. Premier négociant à débarquer à New-York, ses voyages réguliers sur ce nouveau continent qui n’est pas encore converti à la culture de la boisson effervescente lui permettent de se faire un nom. D'après la maison Charles Heidsieck, son aisance, sa culture et son coup de fusil impressionnent la haute société américaine. Désormais ce ne sera plus Charles mais « Charlie », le début d’une histoire d’amitié entre la maison rémoise et le marché américain. L’hommage à cet esprit permettra de lancer 5 millésimes historiques : 1979, 1981,1982, 1983 et le dernier en date, 1985.

37 ans après, une cuvée « phénix » relance la marque en profitant du bicentenaire de la maison.

Une renaissance à l’infini 

En avril dernier, comme un juste retour des choses, la primeur du dévoilement de cette cuvée exclusive avait été réservée aux États-Unis, destination où 1 440 flacons avaient été embarqués sur le premier voilier cargo Grain de Sail de Saint-Malo à New-York. Ici, dans l’Hexagone, elle a été célébrée le 23 juin dernier dans le parc de la maison Charles Heidsieck avec quelques invités triés sur le volet qui ont pu déguster cette volonté de « renouer avec la tradition ». Pour Cyril Brun, chef de caves de la maison, c’est aussi un travail d’interprétation : « Pour le retour de Charlie, je me suis inspiré des précédentes éditions pour cerner le personnage ».

Avec un assemblage de pinot noir et chardonnay, ses 80 % de vins de réserve (proportion relativement inhabituelle par rapport aux autres cuvées de prestige), son long vieillissement au sein des crayères millénaires de Charles Heidseick, la cuvée Charlie, produite en quantité très limitée et distribuée au sein d’un réseau ultra sélect signe une renaissance avant d’autres interprétations : « Nous prévoyons des successeurs à cette première édition Champagne Charlie, ils sont déjà pour certains dans nos caves, d’autres dans nos rêves », ajoute la maison Charles Heidsieck. 

 

 

 

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2022 - Tout droit réservé