Accueil / Commerce/Gestion / Faire appel aux influenceurs du vin, ça paye !

Communication
Faire appel aux influenceurs du vin, ça paye !

Pour donner un coup de jeune à sa marque Berticot, Terre de Vignerons mise à fond sur le numérique et les influenceurs. Et ça marche. 
Par Colette Goinère Le 29 mars 2022
article payant Article réservé aux abonnés
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
 Faire appel aux influenceurs du vin, ça paye !
Les influenceurs chez Berticot lors des deux journées du 22 et 23 septembre 2021. Durant ces deux jours, 18 000 personnes ont vu les contenus de ces influenceurs. Berticot a gagné en visibilité. - crédit photo : Charlotte Heriveau
L

a campagne audio démarre en ce mois d’avril jusqu’à la mi-mai sur les plateformes de streaming de Deezer et Spotify. Trois spots de trente secondes par jour pour découvrir trois cuvées de Berticot : « À Toute Berzingue », un IGP Atlantique rouge écoulé en CHR, « Secret de Berticot », un duras blanc, et « Gourmandise d’été », un rosé, tous deux distribués en grandes surfaces. Des spots accompagnés d’un discours décalé. L’objectif ? Séduire une cible plus jeune.

« Notre consommateur type a la soixantaine. Il habite dans l’ouest de la France et est adepte du blanc. Face à ce vieillissement et au déficit de notoriété de Berticot auprès des jeunes, nous avons relooké le packaging de ces cuvées en adoptant un graphisme plus moderne. Nous avons ainsi passé le blanc en bouteille bourguignonne. Plus généralement, nous avons orienté notre stratégie de communication vers le digital et les influenceurs », explique Chloé Maixandeau, responsable marketing et communication de Terre de Vignerons, l’union de coopératives à laquelle appartient Berticot, la coop de Duras.

Davantage de visites pour l'e-boutique

Dès 2019, Terre de Vignerons choisit cinq influenceurs pour décliner des accords mets et vins de Berticot. L’année suivante, ils sont une quinzaine. « Le digital permet de communiquer massivement. C’est une stratégie payante dans une activité très réglementée par la loi Evin », indique Chloé Maixandeau. Les retombées ? Le compte Instagram de Berticot lancé en 2019 passe en trois ans de 20 à 900 abonnés. L’e-boutique connaît, elle, une croissance à deux chiffres depuis trois ans et enregistre 1 700 visites par mois et des commandes de 20 000 équivalents cols en 2021.

En grandes surfaces, les ventes de Secret de Berticot ont progressé de 22 % en 2021 versus 2020. Gourmandise d’été enregistre de nouveaux référencements : cette année trois enseignes distribuent ce rosé à l’échelon national contre une seule l’an dernier.

Les 22 et 23 septembre dernier, sept influenceurs, les uns tournés vers le vin, les autres vers l’art de vivre, étaient conviés à Duras pour découvrir les vins de Berticot. Pendant ces deux jours, ponctués de balades dans les vignes et de rencontres avec des viticulteurs, ils ont envoyé 10 posts (message sur Facebook), 6 réels (courte vidéo sur Instagram) et 163 stories (publication éphémère). Des messages laudateurs, comme ce réel de Laetitia (@sunshineforlaeti) : « Une découverte du monde du vin avec des personnes qui se sont rendues disponibles malgré la période intense des vendanges et surtout des dégustations avec de vrais coups de cœur ». Ou ce post de Sip my Grape, en anglais : « Durant deux jours, nous avons eu la chance de découvrir le vignoble, les vins et la super équipe de Berticot ».

Des contenus vus par 18 000 personnes en deux jours

« C’est un excellent résultat car, dans leurs contrats, ils n’étaient pas engagés pour autant de posts et de stories », se réjouit Chloé Maixandeau. En tout, 18 000 personnes ont vu les contenus des influenceurs pendant ces deux jours.

Forte de ce succès, la marque entend renouveler l’expérience. Un évènement mêlant clients, journalistes et influenceurs devrait avoir lieu début 2023. En attendant, Berticot continue de collaborer avec des influenceurs. Chaque mois, trois d’entre eux créent chacun un post et cinq stories autour de ses cuvées.

Des leviers de visibilité

« Les influenceurs sont des leviers de visibilité. Ils se connaissaient tous, font des commentaires sur les cuvées dégustées par les uns et les autres. Tout cela crée de la notoriété », estime Chloé Maixandeau. Pour preuve, une agence a sélectionné les vins de Berticot pour apparaître dans le film Noël Joyeux qui sort en salles en décembre 2023, avec Franck Dubosc et Emmanuelle Devos. Cette agence a choisi Berticot pour sa notoriété et sa présence sur les réseaux sociaux. 

 

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2022 - Tout droit réservé