Accueil / Oenologie / Des scientifiques de haute volée pour faire avancer la connaissance des tonneliers

Supélec
Des scientifiques de haute volée pour faire avancer la connaissance des tonneliers

Chêne & Cie maison mère de Taransaud s'est associée à CentraleSupélec pour percer les mystères de la barrique, découvrant notamment comment la température et l'humidité de la cave influencent l'évolution du vin.
Par Marion Bazireau Le 10 janvier 2022
article payant Article réservé aux abonnés
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Des scientifiques de haute volée pour faire avancer la connaissance des tonneliers
En suivant pendant plusieurs mois des barriques bardées de capteurs dans plusieurs chais du vignoble bordelais, une doctorante a montré qu’une humidité inférieure à 70% augmente la part des anges. - crédit photo : Taransaud
«

 Nous avons besoin de l’aide de scientifiques très pointus pour mieux comprendre les phénomènes auxquels le vin est soumis dans une barrique » pose Rémi Teissier du Cros, ingénieur R&D à Chêne & Cie.

Depuis 2014, la tonnellerie travaille en étroite collaboration avec CentraleSupelec. Ayant tout juste terminé sa thèse, Claire Roussey a notamment mis en évidence comment la température et l'hygrométrie du chai régulent l'évaporation du vin et la pression interne des fûts.

Effet cascade 

En suivant pendant plusieurs mois des barriques bardées de capteurs dans plusieurs chais du vignoble bordelais, la doctorante a montré qu’en dessous d’un certain seuil d’humidité la part des anges augmente, alors qu’une humidité élevée la réduit.

« Des variations environnementales soudaines des conditions du chai telles qu'une porte ouverte ou un sol de cave humide auront un impact direct sur la pression interne du fût. Une augmentation de l'humidité du chai peut avoir un effet secondaire qui va initier un apport d’air à l'intérieur du fût et fournir de l'oxygène additif au vin » complète Rémi Teissier du Cros.

La fréquence des prélèvements ou des ouillages influencent également l’évolution du vin et son profil gustatif.

Les travaux de recherche se poursuivent en laboratoire et en chai pour approfondir la connaissance des mécanismes d’échanges de liquide et d’oxygène lors de l’élevage en fûts.

 

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2022 - Tout droit réservé