Accueil / Commerce/Gestion / Ambitieuse fête touristique de la Saint-Vincent pour les vins de Cahors

Première en 2022
Ambitieuse fête touristique de la Saint-Vincent pour les vins de Cahors

Ayant l'ambition de créer un rendez-vous oenotouristique dans le vignoble du Sud-Ouest, l'interprofession cadurcienne prévoit trois jours de festivités en janvier 2022.
Par Alexandre Abellan Le 09 novembre 2021
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Ambitieuse fête touristique de la Saint-Vincent pour les vins de Cahors
- crédit photo : UIVC (archive opération Révélation Malbec, 2020)
S

aint patron des vignerons, Saint-Vincent sera fêté ce samedi 22 janvier dans tout le vignoble français, et du vendredi 21 au dimanche 23 janvier à Cahors, pour la première « Saint-Vincent des vins de Cahors ». Si des initiatives festives ont pu avoir lieu ponctuellement dans le passé (dîner, fête du village de Saint-Vincent…), l’Union Interprofessionnelle des Vins de Cahors (UIVC) compte créer un rendez-vous annuel avec un programme animant ville et vignoble.

Se déroulant sur une période bien moins touristique que l’été, la « Saint-Vincent des vins de Cahors » doit débuter le vendredi soir dans les bars et restaurants de la préfecture du Lot, avec un dîner de gala autour dédié à la truffe (et inévitablement au malbec). Le samedi 22 janvier, des dégustations seront organisées sur cinq places de Cahors, qui formeront autant de pôles d’animations pédagogiques et musicales. Le dimanche 23 janvier, les animations se délocalisent dans le vignoble, avec des portes ouvertes dans les caves et maisons de négoce. La ville accueillera une messe à la cathédrale Saint-Etienne, avec procession, barrique bénie et mise en perce dans le cloître lors d’un chapitre de la confrérie du vin de Cahors.

Évènement d’ampleur

Souhaitant mobiliser tous les commerçants de Cahors, l’UIVC enregistre déjà « une bonne adhésion » des opérateurs cadurciens indique Armand de Gérard, le directeur marketing de l’interprofession. Ne s’engageant pas sur des chiffres de participation, Armand de Gérard affirme comme ambition de cette première année de « pérenniser le rendez-vous ». Mettant en relai et réseau les initiatives liées à cette Saint-Vincent, l’UIVC espère qu’il n’y aura pas nouvelle vague de covid pour son premier évènement. Au contraire, « il y a beaucoup d’attentes des vignerons et du public pour avoir un retour à des évènements d’ampleur : festifs et massifs » conclut Armand de Gérard.

 

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé