Accueil / Gens du vin / Une école de sommellerie de pointe dans le vignoble du Roussillon

Formation
Une école de sommellerie de pointe dans le vignoble du Roussillon

L'Institut Régional de Sommellerie (IRS), porté par deux Communautés de Communes du Roussillon, accueillera ses premiers élèves en septembre 2022. Il dispensera une série de formations essentiellement à destination des professionnels.
Par Michèle Trévoux Le 27 octobre 2021
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Une école de sommellerie de pointe dans le vignoble du Roussillon
Les anciennes caves de Byrrh et le Mas Reig : deux sites de formation emblématiques et au cœur du Roussillon. - crédit photo : DR
L

e Sud aura son centre de formation en sommellerie. L’Institut Régional de Sommellerie (IRS) Sud de France accueillera ses premiers étudiants à la prochaine rentrée, en septembre 2022. Particularité de ce centre de formation : il s’installe sur deux sites, les anciennes caves Byrrh à Thuir et le mas Reig à Banyuls, qui accueille déjà le cru Banyuls.

Ce projet est porté par deux intercommunalités du département : la Communauté de Communes Albères, Côte Vermeille, Illiberis et celle des Aspres, qui ont réalisé les travaux de rénovation de ces deux lieux emblématiques de la viticulture en Roussillon. Chaque site est équipé de salles de dégustation, d’une cuisine pédagogique, de salles de cours, d’un espace bar et mixologie et d’un restaurant pédagogique (Mas Reig) et d’une salle de réception (Caves Byrrh). « Les 2 intercommunalités ont décidé de créer cet institut de formation pour accompagner les acteurs locaux (vignerons, caves coop, restaurants et bars à vins mais aussi la filière tourisme...) dans la valorisation de leur savoir-faire, pour développer leurs connaissances et "gagner en notoriét afin de valoriser économiquement les productions et les offres locales », indiquent les directeurs des deux intercommunalités, tout en précisant que la formation dispensée ne se limitera pas aux seuls vins du Roussillon mais concernera les productions du monde entier. Montant des travaux : 5M € pour les deux sites, le projet ayant reçu le soutien du Conseil départemental, de la Région, de l’Etat et de l’Europe.

Palette variée de formations

L’IRS dispensera plusieurs types de formation. La mention complémentaire de sommelier, une formation sur un an destinée aux étudiants en BTS hôtellerie-restauration ou personnes déjà salariées ou en reconversion. 10 à 15 élèves seront accueillis, en alternance chaque année sur l’un ou l’autre des sites. Le Bachelor in Wine Business Management, une formation de 1 an (6 mois de cours, 6 mois de stage) centrée sur l’oenotourisme, le luxe et la gastronomie, destinée à des bac+2. Cinq classes préparatoires pour les candidats aux concours organisés par l'Union de la Sommellerie Française et par le Syndicat des Cavistes professionnels. Cette formation, qui est une première en France, est prévue sur 10 à 15 jours par an et pourra accueillir 5 à 10 élèves par promotion, essentiellement des sommeliers et cavistes déjà en activité. Une soixantaine d’autres petites formations courtes (1 à 5 jours) dans 4 registres : sommellerie, communication, commercialisation des vins et oenotourisme. Ces formations s’adressent aux professionnels et personnes en reconversion. Enfin, des Master Class seront également organisées pour une clientèle plus grand public.

Un parrain de renom

Cerise sur le gâteau, cet institut s’est trouvé un parrain de renom, en la personne de François-Xavier Demaison, acteur, producteur et directeur de théâtre, qui a des attaches familiales en Roussillon, où il est propriétaire, avec Dominique Laporte (MOF Sommelier) du domaine Mirmanda dans la vallée de l’Agly. « Je suis heureux d'accompagner la naissance de cet institut dans cette belle région. L'alliance du vin, de la fête et de la gastronomie est un pari réussi. Et puis, l'un des sites, Thuir, m'a adopté et a vu naitre ma femme, ses amis, sa famille. Thuir qui accueille aussi le festival Pellicu-Live mettant à l'honneur gastronomie, cinéma live et musique... Vive le vin ! », s’enthousiasme-t-il.

 
 

Partage Twitter facebook linkedin
CONTENUS PARTENAIRES
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé