Accueil / Commerce/Gestion / Ce classement chinois renforce ses "2èmes crus", mais n'en a toujours pas de "1ers"

Ningxia
Ce classement chinois renforce ses "2èmes crus", mais n'en a toujours pas de "1ers"

Ningxia, vignoble vedette de la Chine, situé au nord-ouest du pays, annonce de nouveaux promus dans son système de classification. Le nombre de « Deuxièmes Crus » augmente, mais le haut de la pyramide brille par l'absence de titulaire.
Par Natalie Wang (Vinojoy) Le 13 octobre 2021
article payant Article réservé aux abonnés
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Ce classement chinois renforce ses
- crédit photo : DR
L

e classement, qui s'inspire notamment de celui de Saint-Emilion, est revu tous les deux ans par le bureau viticole des Helan East Foothills, l'Organisation Internationale de la Vigne et du Vin (OIV) et un groupe d'experts. Chaque propriété est notée sur une échelle de 198 points en fonction de critères allant de la qualité du vin à la gestion du vignoble en passant par sa renommée, sa capacité d'accueil et l'âge des vignes, pour ne citer qu’eux. A l’occasion de la dernière mise à jour, six nouveaux établissements vinicoles ont été promus au rang de « Deuxième Cru », portant le total à neuf. Il s'agit de Zhihui Yuanshi, Helan Qingxue, Château Bacchus, Château Yuquan, Château Hedong, Legacy Peak, Lisi Winery, Château Lilan et Kanaan Winery.

A la suite de ce nouveau classement, Ningxia compte désormais 15 « Troisièmes Crus », 18 « Quatrièmes Crus » et 15 « Cinquièmes Crus ». Lors de la prochaine mise à jour en 2023, il y a fort à parier qu'un « Premier Cru » sera nommé parmi les trois domaines les mieux notés, à savoir Zhihui Yuanshi, Helan Qingxue et Château Bacchus. Il n’empêche que les domaines peuvent également être déclassés en cas de régression qualitative, de comportement frauduleux, d'accident grave ou d'aide à la production de vin contrefait, selon la réglementation officielle. Une fois qu'un établissement obtient le classement en « Premier Cru », il ne sera réévalué que tous les dix ans, selon le gouvernement.

Un élément central des ambitions exportatrices

Le nouveau classement a été dévoilé fin septembre. Et les propriétés sont incitées à y prendre part, car il est en découle un traitement préférentiel et l’accès aux politiques du gouvernement en matière de développement et de promotion du vin. Le classement a été inauguré en 2013, lorsqu’il s’est ressenti le besoin de mettre en place un système de classement plus reconnu sur le plan international pour promouvoir le vin chinois sur les marchés export. Tout naturellement, Ningxia s'est tourné vers Bordeaux, et plus précisément vers Saint-Emilion sur la rive droite, où la classification est mise à jour tous les dix ans et les domaines viticoles sont évalués sur la base d'un ensemble de critères comprenant la qualité du vin, sa renommée commerciale et son accueil du public.

L’extension du classement va de pair avec les ambitions de la Chine en matière de viticulture. Ningxia fait figure de zone pilote, dans l'espoir d'en faire une région viticole de premier plan, au même titre que Bordeaux ou Napa. L'objectif est d’y porter le volume annuel de production à 300 millions de bouteilles pour une valeur de 100 milliards de RMB (13,45 milliards d’euros) d'ici 2025, soit près de quatre fois sa valeur actuelle (3,45 milliards d’euros)

Polémique

Le classement n’a pourtant pas manqué de susciter une polémique, car la capacité d'accueil d'un domaine en constitue un facteur clé. Les domaines viticoles les plus réputés à l'échelle internationale, parmi lesquels Silver Heights et Chandon, brillent par leur absence. rRsponsable du Bureau des vins du Ningxia, Cao Kailong affirme pour sa part que « compte tenu du fait que de nombreuses appellations occidentales ont surtout la capacité d'accueillir des touristes, inclure cet aspect dans les critères d'évaluation correspond à nos propres pratiques. Et l'évaluation bisannuelle représente une motivation pour les domaines, tout en évitant de freiner leur développement par un système obsolète ».

L'efficacité du classement pour le développement des exportations reste un sujet de débat, même s'il constitue une référence pour certains consommateurs et professionnels. Silver Heights, l'un des domaines viticoles les plus connus de Ningxia, représente à lui seul 60 % des exportations totales de la région, malgré le fait qu’il ne figure pas sur le classement. De même, le trio de tête du classement ne détient qu’une part minoritaire des exportations. Ningxia constitue la seule région viticole chinoise à disposer d'un système de classification. La région compte 211 propriétés (pour 110 en construction) et élabore environ 130 millions de bouteilles par an.

 

 

 

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
vitijob.com, emploi vigne et vin
Charente - Alternance/Apprentissage
Seine-Saint-Denis - CDI
Ardèche / Drôme / Isère ... - CDI
© Vitisphere 2022 - Tout droit réservé