Accueil / Commerce/Gestion / Les vins en vrac de Bordeaux renouent avec la hausse des volumes, pas des prix

"Rebond tant attendu"
Les vins en vrac de Bordeaux renouent avec la hausse des volumes, pas des prix

Se montrant confiante dans sa capacité à répondre aux besoins du marché dans un contexte de pénurie, la filière bordelaise boucle une campagne en de rebond commercial.
Par Alexandre Abellan Le 20 septembre 2021
article payant Article réservé aux abonnés
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Les vins en vrac de Bordeaux renouent avec la hausse des volumes, pas des prix
« Cette campagne 2020-2021 on pourrait la qualifier de campagne de reprise. Une reprise qui s’est fait attendre » résume Guillaume Briot. - crédit photo : CIVB
4

,2 millions d’hectolitres de vins de Bordeaux sont sortis des chais de propriété sur la campagne 2020-2021, soit des hausses de +10 % par rapport à 2019-2020 et +4 % par rapport à 2018-2019 (mais une baisse de 12 % par rapport à 2017-2018). « C’est 372 000 hl gagnés en un an » souligne ce 16 septembre Guillaume Briot, chargé d'études économiques au Conseil Interprofessionnel du Vin de Bordeaux (CIVB). Présenté lors de l’assemblée du Syndicat des Courtiers en Vins et Spiritueux de Bordeaux, ce bilan de campagne pourrait se résume à une « campagne de reprise. Une reprise qui s’est fait attendre, qui a été reportée notamment par la crise sanitaire (avec de premiers signes de redémarrage début 2020 stoppés par les confinements) » explique Guillaume Briot, qui chiffre précisément le « rebond tant attendu ».

Portant la hausse (+18 % en volume), le vrac représente 43 % du total des volumes de sortie (une part en hausse de trois points), tandis que la bouteille présente une plus faible croissance (+4 % des volumes). 2 160 contrats vrac ont été enregistrés par le CIVB en 2020-2021, soit +27 %, soit le niveau des transactions de la campagne 2017-2018 (2 073 contrats), sans arriver au niveau de 2016-2017 (2 588 contrats). Cette reprise est transversale à la gamme des vins AOC souligne Guillaume Briot, indiquant pour le vrac des hausses de +27 % du groupe des Bordeaux (avec 1,4 million hl), +11 % pour les blancs secs (à 218 000 hl), +17 % pour les Côtes (197 000 hl), +78 % pour les Médoc (151 000 hl), +20 % pour les Saint-Emilion, Pomerol et Fronsac (218 000 hl)…

Poursuivre cette reprise

D’après les projections, le stock à la propriété augmenterait de 2 % pour atteindre 8,28 millions hl pour la campagne 2021-2022. « Malgré ce contexte de mieux, on commercialise encore en dessous de nos capacités de production » résume l’analyse, qui se montre confiant pour l’avenir : « on sait que l’on va avoir une petite récolte, on ignore quelle va être sa taille. Mais il semblerait que l’on ait des volumes suffisants pour alimenter sereinement les marchés et poursuivre cette reprise. »

Prix en baisse

« On a vu beaucoup de chiffres à la hausse, si on regarde en revanche un indicateur qui a du mal à monter, ce sont les prix moyens du vin » note Guillaume Briot. D’après les données du CIVB, il n’y a pas une hausse de cours enregistré en 2020-021. Le tonneau de Bordeaux rouge tombe à 981 € en moyenne, celui de Bordeaux blanc à 1 042 €, de Bordeaux rosé à 1 169 €, de Bordeaux Supérieur à 1 273 €, des Côtes à 1 298 €…

« Il faut espérer que la courbe ascendante des volumes d’enregistrement de vrac se maintiennent dans les mois à venir. Faisons confiance à nos amis négociants pour consolider cette tendance, notre stock a le moyen de répondre à la demande, surtout dans ce contexte national de pénurie que nous connaissons » analyse Cédric Roureau, le président des courtiers bordelais, concluant qu’« il faut aussi se réjouir du travail entrepris par la propriété au sujet des certifications environnementales et la progression très significative à la conversion en bio. Cette viticulture est en pleine mutation, c’est une réalité qui doit nous permettre d’être plus efficients sur le marché. »

 

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2022 - Tout droit réservé