Accueil / / Les hard seltzers, concurrents de taille pour les vins

Tendance montante
Les hard seltzers, concurrents de taille pour les vins

Si la baisse du marché mondial des boissons alcooliques en 2020 a été moins forte que prévu, c'est en grande partie grâce à la progression spectaculaire d'une catégorie en particulier : les boissons prêtes à boire, ou RTD pour les intimes.
Par Sharon Nagel Le 23 juin 2021
article payant Article réservé aux abonnés
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Les hard seltzers, concurrents de taille pour les vins
La France ne reste pas en marge du développement des « hard seltzer », une véritable tendance émerge - crédit photo : hard-seltzer.fr
«

 L’avancée remarquable des boissons prêtes à boire a permis d’atténuer l’impact de la crise au niveau mondial sur le plan des volumes, notamment aux Etats-Unis, mais aussi sur d’autres marchés », explique Daniel Mettyear, analyste auprès de l’IWSR. Cette évolution était déjà en marche, mais elle s’est accélérée grâce aux conditions particulières créées par la crise : le caractère pratique et portable des packagings, la quête de bien-être et de modération et la consommation à domicile. Deux marchés mènent le bal : le Japon et les Etats-Unis représentent les deux-tiers de la consommation mondiale.

Mais l’émergence des « hard seltzers » aux USA, qui ont fait un bond de 130 % en 2020, a propulsé le marché américain sur le devant de la scène. « En mettant l’accent sur le goût, le côté rafraîchissant, la praticité et les bénéfices santé, ils ont révolutionné le marché », affirme l’analyste. Et les perspectives de croissance à l’horizon 2025 « font peur. Les boissons prêtes à boire devraient représenter 25 % du marché global des boissons alcooliques aux Etats-Unis, contre 10 % en 2020, ce qui est déjà stupéfiant. Les taux de croissance sont inédits ».

Impossible d’en éviter les répercussions

Tout en reconnaissant que les moteurs de cette croissance restent plutôt spécifiques au marché américain, Daniel Mettyear évoque des progressions intéressantes sur d’autres marchés comme le Canada, la Chine, le Mexique, la Russie, l’Afrique du Sud, le Royaume-Uni et l’Australie. La multiplication des produits sur le marché français n’est pas non plus anodine. La dynamique est soutenue par l’intérêt qu’y portent les acteurs du secteur des boissons alcooliques et des BRSA dans son ensemble.

Les investissements devraient donc s’accélérer à l’avenir, élargissant l’offre et créant un cercle vertueux. Evoquant spécifiquement le marché américain, l’analyste britannique met en garde : « Que vous soyez directement impliqué dans cette catégorie ou non, une tendance de cette ampleur sur ce qui est probablement le marché des boissons alcooliques le plus important au monde est susceptible de vous toucher d'une manière ou d'une autre … »

 

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2022 - Tout droit réservé