LE FIL

Challenge à l'AB

« Zéro résidus de pesticides », le label qui monte

Vendredi 19 mars 2021 par Laurie Andrès

Les millenials captent 48% des volumes de vin labellisé ZRP.
Les millenials captent 48% des volumes de vin labellisé ZRP. - crédit photo : Tutiac
Après seulement 3 ans d’existence, le label « Zéro résidu de pesticides » continue sa percée et séduit de plus en plus les opérateurs viticoles et leurs consommateurs.

Initié en 2018, le label « ZRP » pour les intimes, et porté par le collectif « Nouveaux Champs » regroupant des producteurs et éleveurs français, a de quoi se réjouir.

Dans un récent communiqué, le groupement des « producteurs engagés » a fait savoir que près de 30% des français connaissaient le label en seulement 3 ans. Une reconnaissance qui permet à ce label citoyen de continuer une percée auprès des consommateurs.

Se basant sur le cahier des charges de la certification HVE et pensé comme une garantie supplémentaire à la voie biologique, non exemptée de résidus de pesticides - l’agriculture biologique ne veut pas dire zéro résidus car on y utilise des produits dits de bio-contrôle -, ce label né d’une démarche éthique s’appuie sur une donnée dite de « limite de quantification ». Cette limite caractérise le niveau en-dessous duquel le taux de substances est impossible à quantifier, contrairement à l’UE qui a elle fixé une limite maximale de résidus (LMR).

Ce label citoyen se veut donc plus exigeant. Plus exigeant mais aussi moins contraignant, car contrairement au cahier des charges de la viticulture biologique, l’opérateur peut traiter lors d’une année pluvieuse ou à forte pression et récupérer la labellisation un an après contre 3 nécessaires en bio.

Un label de confiance

Avec près de 60 acteurs engagés dont 8 opérateurs viticoles - ils étaient 3 à la création du label -, essentiellement des coopératives (Vignerons de Buzet, Tutiac, Robert & Marcel) le macaron vert est une promesse de dopage des ventes assuré comme le confirme les chiffres : + 24% de chiffres d’affaires entre 2019 et 2020 (essentiellement en GD), 115 millions de chiffres d’affaires au cumul depuis le lancement du label (tous produits confondus), et près d’1 foyer français sur 4 ayant déjà acheté un produit labellisé ZRP.

Un bon spectaculaire de notoriété qui s’explique par une prise de conscience environnementale de plus en plus forte des consommateurs mais aussi une volonté d’y intégrer un bénéfice santé qui n’est pas détectable par les consommateurs, à première vue, avec les autres labels.

"Challenger du label AB"

Pour les millennials qui captent 48% des volumes ZRP sur le rayon fruits et légumes, le label devient une référence :« Le label ZRP est jugé plus sincère et bienveillant et ils lui accordent plus de confiance. Avec seulement deux ans d’existence, le ZRP semble challenger le label de référence Agriculture Biologique, notamment sur la transparence et la réassurance du produit. »

Sans jeter l’opprobre sur la méthode conventionnelle et en ouvrant une troisième voie, ce label engagé a prouvé, même en 2020 et certainement dans l’avenir, que le point zéro peut être positif.

Nouvelles références

De nouveaux vins labellisés arrivent dans les prochaines semaines dont notamment : 1 référence Buzet Rouge chez les Vignerons de Buzet, 3 références (Bordeaux Rouge, Côte de Blaye Rouge et Bordeaux Rosé) à marque Expert Club avec Fiée des Lois (Intermarché).

Pour le dernier arrivé au sein du collectif, le domaine Uby, Côtes de Gascogne, (6 millions de cols par an) ce sont  2000 hl du millésime 2020 qui vont être engagés dans le label « zéro résidu de pesticides ».

 

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
VOS RÉACTIONS
Viti Le 19 mars 2021 à 19:09:22
On découvrira peut-être que l'on peut produire en agriculture raisonné et avoir "zéro résidu de pesticides", qui sait ? Le logo "AB" n'a donc pas vraiment de sens, même s'il jouit d'une forte notoriété. Ce serait bien que parallèlement à la chasse aux pesticides dans l'agriculture, le gouvernement emploie autant d'énergie pour sortir la france du nucléaire, limiter les incinérateurs de déchets, recycler tout les déchets plutôt que de les exporter, etc etc
Murat Valérie Le 19 mars 2021 à 18:13:09
Encore une belle tromperie pour les consommateurs ! Zéro résidus ne signifie pas que l utilisation de pesticides de synthèse est proscrite mais que les résidus sont devenus invisibles. A grand coup de zeolithe charbon actif et flow pure, des decontaminants de pesticides conseilles par le laboratoire Dubernent. C est scandaleusement trompeur et on voit bien les grosses ficelles
Rol Le 19 mars 2021 à 16:10:37
Extraordinaire !! Une progression de près de 300%.....il y avait 3 caves co-op et maintenant ils sont 8...8 par rapport à des centaines de milliers de producteurs... Ça méritait vraiment un article ????
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé