LE FIL

Contrefaçon et clémence

10 000 bouteilles de faux château Haut-Brion saisies en Chine

Mardi 27 octobre 2020 par Natalie Wang (Vinojoy)

L'affaire a été lancée par une plainte pour contrefaçon des domaines Clarence Dillon.
L'affaire a été lancée par une plainte pour contrefaçon des domaines Clarence Dillon. - crédit photo : Château Haut-Brion
Plus de 10 000 bouteilles de faux Château Haut-Brion ont été découvertes par les autorités de la ville de Xiamen, dans le sud de la Chine. Malgré la saisie, le fraudeur est toujours en fuite et la sanction a été critiquée comme étant trop indulgente.

Plus de 10 000 bouteilles de faux Château Haut-Brion ont été découvertes par les autorités de la ville de Xiamen, dans le sud de la Chine, agissant à la suite d’une plainte déposée par la société mère du premier grand cru classé de Bordeaux contre une entreprise locale. L'administration du district de Xiamen Jimei chargée de la régulation des marchés a découvert 1 268 bouteilles de faux Château Haut-Brion en format 750 ml, et un deuxième lot de 9 321 bouteilles du même vin en format 258 ml.

La découverte fait suite à une plainte pour contrefaçon de marque déposée par la société mère du premier cru de Pessac-Leognan, le Domaine Clarence Dillon, contre la société Xiamen Jin Zun Ye Xuan Trading (厦门金尊烨轩贸易有限公司). La descente au siège social de la société Xiamen a également permis de découvrir 206 bouteilles de faux Champagnes rosés Perrier-Jouët. Il pourrait s’agir de la plus grande saisie de premiers crus de Bordeaux effectuée ces dernières années en Chine. Pourtant, malgré l'ampleur choquante de cette contrefaçon de vin fin, elle soulève des questions à propos de l'administration du district de Xiamen Jimei.

Clémence douteuse de l’administration

La descente a été effectuée en janvier 2019, mais n'a été révélée que ce mois-ci, après que l'administration ait déclaré que le principal suspect dans cette affaire avait disparu et était toujours en fuite. Selon les médias chinois, l'administration a envoyé un avis d'enquête au suspect en novembre 2019, lui demandant de se présenter à son bureau pour un interrogatoire avant le mois d’octobre 2020. Il va sans dire que le suspect ne s'est jamais présenté…

Aucune amende ni peine de prison n'a été infligée à la société ni à ses représentants légaux, malgré l’infraction avérée du droit des marques. L'administration a simplement ordonné à la société Xiamen Jin Zun Ye Xuan Trading de mettre fin immédiatement à la violation de la loi et a confisqué les vins contrefaits. De son côté, l'administration défend son traitement de l’affaire, affirmant qu'elle ne pouvait pas infliger d'amende parce que le suspect ne l’avait pas informé du « volume total des importations ni du prix unitaire » des trois vins contrefaits.

Les internautes critiquent un raisonnement illogique

Le château Haut-Brion fait partie des vins les plus prisés au monde… Selon le site Wine Searcher, une bouteille de Château Haut-Brion se commercialise à environ 4 500 RMB la bouteille, alors que sur la plateforme de négoce de vins fins Liv-ex, des vins du millésime 2016 ont été mis sur le marché à 420 € la bouteille départ négoce. « L'informateur », affirme l’administration, faisant allusion au Domaine Clarence Dillon, « n’est pas en mesure de fournir une liste valable des ventes à la société Xiamen permettant d’estimer son chiffre d'affaires. Par conséquent, nous pensons que le montant total des gains illégaux engrangés par l’accusé provenant des trois vins susmentionnés et des revenus illégaux ne peut être calculé ».

Les internautes ont tourné en dérision ces arguments, bon nombre d’entre eux estimant que la peine était trop clémente. Certains se sont moqués du raisonnement de défense, soulignant que les entreprises victimes de fraude sur les vins ne pourront pas fournir de liste des ventes si ces ventes n'ont jamais eu lieu avec l'auteur du délit. A priori, l'enquête serait toujours en cours et le suspect n'a pas encore été appréhendé.

 

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé