Accueil / Commerce/Gestion / Monoprix mise sur les petits prix cette foire aux vins 2020

Clientèle urbaine
Monoprix mise sur les petits prix cette foire aux vins 2020

Mettant en avant les étiquettes accessibles, le réseau citadin répond autant à une demande croissante qu'à une offre particulièrement perçue cette année.
Par Alexandre Abellan Le 24 juin 2020
article payant Article réservé aux abonnés
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Monoprix mise sur les petits prix cette foire aux vins 2020
A noter qu’il n’y aura pas de BIB dans cette sélection de foire aux vins. - crédit photo : Monoprix
n

 « Des petits prix qui en mettent plein la vue » met en avant le catalogue de la Foire aux Vins Monoprix (du 18 septembre au 4 octobre 2020*). Sur 10 000 vins proposés et 2 000 cuvées dégustées à l’aveugle, les 263 étiquettes sélectionnées sont dominées par leur accessibilité : 75 % de l’offre se trouve à des prix compris entre 5 et 15 €. « Les petits prix, c’est la clé d’entrée de cette foire aux vins » pose Blanche Richard, acheteuse vins Monoprix. « La thématique est émergée d’elle-même. Avec leur plaisir de dégustation, ce sont des vins qui ont tout de grands et n’ont de petit que le prix » confirme Charlène Arnaud, acheteuse vins Monoprix, qui souligne le développement des vins vendus moins de cinq euros.

Si la sélection Monoprix des foires aux vins d’automne présente habituellement la moitié de ses références à un prix inférieur à 10 euros, la nouveauté cette année est l’apparition de coups de cœur sur les bouteilles vendues 3 à 5 euros. Le premier prix de la sélection 2020 est ainsi un vin de France à 3,50 euros (Les Calcaires de Pierre Chainier), « une bombe de fruit » pour Charlène Arnaud, qui souligne le succès des cuvées ayant un profil frais et moderne. Comme un Blaye Côtes de Bordeaux à 6,90 € (Donkey du château Marzin) : « c’est le style de Bordeaux que l’on voudrait trouver plus souvent pour relancer la demande » souligne l’acheteuse.

Moment de consommation

Si les vins de Bordeaux constituent la première origine de la foire aux vins de Monoprix, cette dernière est peu Bordeaux-dépendante (20 % volumes), contrairement à d’autres enseignes ayant connu des difficultés en 2019 souligne Emmanuel Gabriot, l’acheteur des liquides de Monoprix. Pour le responsable des vins et bières, « notre positionnement est particulier. Nos clients ne font pas de stocks et nous leurs proposons des millésimes prêts à boire, avec une importante connotation sur le moment de la consommation : l’apéritif. » Une orientation venue de la thématique de la précédente foire aux vins, celle de 2019. Avec son axe petit prix, la foire aux vins 2020 pourrait orienter la suite des activités de Monoprix.

« Quand une thématique fonctionne, elle se retrouve souvent en fonds de rayon » note Emmanuel Gabriot, qui souligne que la foire aux vins n’est « pas un OVNI dans la galaxie Monoprix. Elle s’intègre dans le positionnement de l’enseigne. »

 

* : Ces dates sont en avance de deux semaines par rapport à l’an passé. Des opérations sur les produits de grande consommation (PGC) étant prévues en octobre, tandis que la première quinzaine de septembre accueille une opération sur les bières et vins de France.

Partage Twitter facebook linkedin
CONTENUS PARTENAIRES
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé