LE FIL

Déconfinement en ligne de mire

3 salons de vignerons indépendants décalés pour relancer les ventes en juillet

Jeudi 16 avril 2020 par Alexandre Abellan

Promettant de répondre au manque de liquidités des domaines, ces évènements commerciaux permettent également de renouer avec le grand public après des semaines d’isolement.
Promettant de répondre au manque de liquidités des domaines, ces évènements commerciaux permettent également de renouer avec le grand public après des semaines d’isolement. - crédit photo : VIF
Tablant sur le rétablissement des évènements grands publics avec le déconfinement, les VIF reportent de quelques semaines leurs évènements grands publics afin de générer de la trésorerie au plus vite.

Suite à l’allocution présidentielle du 13 avril dernier, annonçant que « les événements avec un public nombreux ne pourront se tenir au moins jusqu'à mi-juillet prochain », les Vignerons Indépendants de France n’ont pas eu d’autre choix que de reporter à nouveau les dates de trois de leurs salons. Prévus en juin*, le salon de Mandelieu se tient du 10 au 12 juillet, celui de Paris-Champerret est à nouveau décalé, du 17 au 20 juillet et « le salon de Bordeaux est reporté du 24 au 26 juillet. Bien entendu, si nous avons les autorisations » précise Cédric Coubris, le président de la Fédération des Vignerons Indépendants de Gironde.

Comme tout ce qui touche au coronavirus, la situation reste aussi évolutive qu’incertaine. Dans son allocution, le président de la République laisse ouverte la possibilité de modifier ces premières règles de déconfinement : « la situation sera collectivement évaluée à partir de mi-mai, chaque semaine, pour adapter les choses et vous donner de la visibilité ».

"Voir le bout du tunnel"

Demandés dès le 14 avril aux parcs des expositions accueillant les salons grands publics, ces reports répondent à un besoin vital du vignoble d’encaisser du chiffre d’affaires. « Dans le contexte où les restaurants sont fermés et nos caveaux désertés, il n’y a plus aucune rentrée d’argent. Il n’est pas possible de ne pas avoir de salons et de les reporter en 2021 » résume Cédric Coubris, reconnaissant qu’il « n’est pas habituel d’avoir un salon des vignerons la deuxième quinzaine de juillet. Mais dans ce contexte particulier, il faut s’adapter et changer les habitudes. Faire ces salons permettra de voir le bout du tunnel. » Le vigneron médocain glissant qu’il espère qu’après des semaines de confinement, les consommateurs auront envie de venir à la rencontre des vignerons de France. Ces derniers témoignent de leur vif désir de renouer avec leurs dégustateurs.

 

* : Le 27ème Salon des Vins des Vignerons Indépendants de Paris-Champerret devait se tenir du 12 au 15 juin, celui de Mandelieu du 26 au 28 juin et celui de Bordeaux du 19 au 21 juin.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé