LE FIL

Cognacs Hennessy

Bernard Peillon passe la main, armée, à Laurent Boillot

Vendredi 31 janvier 2020 par Alexandre Abellan

Ayant pour emblème un bras armé d’une hache, la maison Jas Hennessy est piloté jusqu’à cet été par Laurent Boillot (à gauche) et Bernard Peillon (à droite).
Ayant pour emblème un bras armé d’une hache, la maison Jas Hennessy est piloté jusqu’à cet été par Laurent Boillot (à gauche) et Bernard Peillon (à droite). - crédit photo : Moët Hennessy
Filiale de LVMH, la première maison d’eaux-de-vie charentaise change de président au terme de trois mois de transition.

Prenant sa retraite ce 31 juillet 2020, Bernard Peillon vient de transmettre la présidence exécutive des cognacs Hennessy à Laurent Boillot. Arrivé en novembre 2019 à Cognac, ce dernier découvre une filière qu’il ne connait pas, ce spécialiste des cosmétiques étant depuis 2007 le PDG des parfums Guerlain. Prenant la tête de la première maison charentaise (46 % de la commercialisation d’AOC Cognac), Laurent Boillot bénéficie d’une période de transition de neuf mois pour être mis au parfum.

L’introduisant auprès des 1 600 viticulteurs apporteurs et des 1 000 employés de la maison Hennessy, Bernard Peillon reste pour les six prochains mois le président non-exécutif des cognacs Hennessy. Il devient également le conseiller de Philippe Schaus, le PDG de Moët Hennessy (la filiale vins et spiritueux du groupe Louis Vuitton Moët Hennessy).

Conférences

Lors du prochain salon Vinexpo/Wine Paris, Bernard Peillon animera à ce titre les conférences Moët Hennessy de la matinée du 11 février centrée sur le question de « réussir ensemble » entre viticulteurs et négociants à Cognac et en Champagne.

 

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé