LE FIL

2019 dans le rétroviseur

Première édition du salon des vins en vrac en Asie

Samedi 04 janvier 2020 par Marion Sepeau Ivaldi

25 euros/hl. Le prix du cabernet sauvignon le moins cher et le plus inattendu du premier salon World Bulk Wine Exhibition Asia.
25 euros/hl. Le prix du cabernet sauvignon le moins cher et le plus inattendu du premier salon World Bulk Wine Exhibition Asia. - crédit photo : Marion Sepeau Ivaldi
Pour la première fois, le salon des vins en vrac s'est installé en Chine en mai 2019. Environ 140 exposants s’y étaient donnés rendez-vous.

Yantaï, 30 mai. Dans les allées de la World Wine Bulk Exhibition, les visiteurs sont nombreux, les stands pleins d’acheteurs potentiels. Le salon accueille environ 140 exposants venus du Chili, d’Argentine, d’Italie, d’Espagne, de Moldavie, d’Australie, d’Afrique du Sud et de France… En tout, ce sont 20 pays producteurs qui sont représentés pour 208 entreprises coopératives et wineries. Tasting room, master class et conférences font le contenu d’un salon qui attire toujours plus de monde dans cette ville portuaire de l’Est de la Chine connue pour son activité autour du vin. Et particulièrement celle du vrac : 80 % des vins en vrac importés en Chine y transitent. Le pays a importé pour 176 millions de litres de vins en vrac en 2018.

Prix

Aux dires de nombreux exposants : la première journée a été tout à fait intéressante et satisfaisante. Leur ressenti se recoupe. Les acheteurs chinois sont en quête de prix. Et l’origine chilienne et espagnole séduit, les deux pays ayant signé de gros contrats dès la première journée. Question profils, ce sont les vins à haut degré d’alcool qui ont leur préférence. Une bonne intensité colorante attire aussi leur attention. Deux caractéristiques qui leur permettront d’améliorer les vins domestiques par assemblage. Question arôme, le fruit, faible amertume et faible présence de tanins forment le trio gagnant pour plaire aux palais des acheteurs.

La présence des vins moldaves est certainement ce qui fait le plus parler sur le salon. Bien visible avec l’un des plus grands pavillons (à surface identique avec celui argentin), la délégation moldave est venue en force. Les vins ont de quoi séduire les acheteurs chinois en quête de prix. A 35 euros/hl le cabernet sauvignon, l’origine moldave est sans doute l’offre la plus alléchante du salon. Ce prix bas est certainement lié à la récolte 2019 très volume, la plus importante de ces 10 dernières années (1,9 million d’hl). Mais même s’il est conjoncturel, les Chiliens et Espagnols savent qu’ils doivent désormais composer avec ce nouveau challenger, qui pourrait rebattre les cartes du marché vrac dans les années à venir. La qualité des produits est, aux dires de plusieurs opérateurs, tout à fait alignée avec les attentes du marché.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé