LE FIL

1/5ème

Bordeaux, poids lourd d'une certification HVE très vinicole

Lundi 14 octobre 2019 par Alexandre Abellan

Pour une fois, le vignoble bordelais est fier de ressortir en rouge d’une carte nationale.
Pour une fois, le vignoble bordelais est fier de ressortir en rouge d’une carte nationale. - crédit photo : Création Vitisphere avec Info.gram
Pour une fois, le vignoble bordelais est fier de ressortir en rouge d’une carte nationale. De loin le premier bassin certifié Haute Valeur Environnementale, la Gironde confirme son engagement de transition agroécologique.

+49,6 % en six mois. Le nombre d’exploitations agricoles françaises certifiées Haute Valeur Environnementale (HVE) a bondi sur le premier semestre 2019, passant de 1 518 à 2 272 agriculteurs certifiés entre le premier janvier et le premier juillet. Cartographiée par le ministère de l’Agriculture, à l’origine du label en 2011, la répartition régionale des certifications HVE suit nettement la carte du vignoble (voir infographie ci-dessous). Avec 1 904 domaines viticoles certifiées, la filière vin représente 83,8 % des certifications HVE. Une orientation historique, la fédération des vignerons indépendants s’étant associée au lancement du logo fin 2014, qui est accentuée par la demande en engagements environnementaux de la grande distribution, qui fait de la certification HVE une clé d’achat, quand elle n’en cofinance pas le coût.

A LIRE AUSSI

Faute d’équivalence
Terra Vitis intègre la certification HVE en 2020
Transition écologique
Le blues des impétrants à la HVE

Avec 513 exploitations certifiés, et à majorité viticole, « Bordeaux : premier vignoble HVE ! » claironne un communiqué du Conseil Interprofessionnel du Vin de Bordeaux, qui estime représenter « 27 % des exploitations viticoles françaises certifiées » dans « quatre thématiques environnementales : la protection de la biodiversité, la stratégie phytosanitaire, la gestion de la fertilisation et la gestion de l’eau ». Signe d’une pression médiatique forte sur les pesticides girondins, cette performance bordelaise s’appuie sur le premier réseau de certification collective à la HVE, le Système de Management Environnemental du CIVB (recensant 280 certifiés HVE), et des orientations syndicales prônant une certification environnementale obligatoire, comme le conseil des vins de Saint-Emilion. Parmi les département viticoles engagés, on note de fortes implications champenoises (542 certifications sur les cinq départements producteurs d'AOC Champagne), charentaises (204 certifiés sur les deux départements de Cognac) et languedociennes (173 sur quatre départements).

100 % en 2030

Alors que la loi Alimentation impose à partir du premier janvier 2030 la certification HVE aux signes officiels de la qualité et de l’origine (AOP et IGP), nul doute que le nombre de certifiés va continuer d’augmenter. En espérant poser la HVE en prérequis commercial.

 

 

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
VOS RÉACTIONS
Accroz Le 14 octobre 2019 à 21:06:57
dommage que les départements hve ne soient pas en vert. Dans l'imaginaire des gens la couleur rouge et plus un digne négatif.
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé