LE FIL

Machine à vendanger

Pellenc optimise sa gamme Optimum

Jeudi 10 octobre 2019 par Vincent Gobert
Article mis à jour le 11/10/2019 15:45:34

Présentation de la nouvelle gamme Optimum le 8 octobre 2019 à Pertuis
Présentation de la nouvelle gamme Optimum le 8 octobre 2019 à Pertuis - crédit photo : Vincent Gobert
Les automoteurs de la gamme Optimum reçoivent une nouvelle cabine. Performances et sécurité sont améliorées. La tête de récolte est revue.

Finie la petite vitre insérée sur le côté droit du porteur Optimum. Pellenc annonce en conférence ce mardi 08 octobre 2019 sa disparition et l’aménagement d’une grande vitre panoramique. Avec une diminution de la place que prenaient les montants, la visibilité s’en retrouve renforcée. Siège haut de gamme Grammer, 2 prises USB, autoradio avec Bluetooth à l’avant, nouveaux rangements et surtout écran tactile vertical Easytouch de 10,4 pouces et doté d’un support plus court : le constructeur vauclusien mise clairement sur le confort d’utilisation de ses automoteurs. Par ailleurs, l’écran vidéo HD affiche jusqu’à 4 canaux de caméras, dont 3 de série sur la jambe avant droite, le rétroviseur droit et l'arrière de la tête de récolte. 

Nouveau Joystick et sécurité

Pour donner un accès rapide aux fonctions de polyvalence primées d’une médaille d’argent à l’occasion du prochain Sitevi, Pellenc fait évoluer son joystick Easydrive. On passe désormais à 18 touches dont 8 en croix plus la gâchette, le tout avec une nouvelle ergonomie. Pour améliorer les performances, les automoteurs orange reçoivent une nouvelle pompe hydrostatique. Pellenc assure que son débit est de 13 % supérieur. L’hydraulique de travail est aussi revu avec une pompe LS d’une cylindrée « 16 % plus grande ». Quant au moteur, le 6 cylindres qui équipe L20 et KL répond désormais à la norme internationale de dépollution Stage V. Le moteur Perkins de 173 ch est donc encore moins polluant, cela grâce notamment à un système SCR utilisant de l'AdBlue. 

La cabine reste homologuée Rops. Pellenc change l’emplacement des filtres poussière ou charbon, désormais placés au-dessus de la porte. Le constructeur multiplie les feux de travail. 14 à 16 sont disposés sur toute la machine. Ce sont tous des feux LED. Certains sont placés sur un support télescopique pour éviter les zones d’ombre.

Nouvelle tête de récolte

NSBF, c’est le « nouveau secouage basse fréquence ». Pellenc fait passer la fréquence de ses secoueurs de 480 à 420 mouvements par minute. L’objectif est notamment de préserver la mécanique générale, les secoueurs. Ceux-là sont d’ailleurs changés. Ils sont désormais nervurés. De la matière est ajoutée pour plus de rigidité. La douille de fixation est aussi désormais intégrée dans la matière des secoueurs pour faciliter leur montage. La rampe des écailles est modifiée avec un talon profilé et un rebord de retenue. L’objectif est d’en augmenter l’étanchéité. Un éclairage est aussi ajouté pour les vendanges nocturnes. L’un à côté de la caméra de recul, l’autre au niveau des tables de tri en présence du Selectiv Process.

Les nouveaux Optimum se déclinent en M10 (rangées de plus d’1,30 m), L10 et L20 (rg > 1,50 m) et XL40, XL60 et XL65 (rg > 1,70 m) en Tier III (export). Ils commencent à être assemblés. Ils seront présentés à l’occasion du prochain Sitevi à l’issue duquel ils seront livrables.

 

De bas en haut, on apperçoit le nouveau joystick à 16 touches, l'écran tactile 10'' et l'écran vidéos

Les secoueurs sont nervurés et comportent plus de matière. Le talon des écailles reçoit un rebord. 

 

 

 

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé