Accueil / Commerce/Gestion / Un conseil digitalisé d'achat des vins en grande distribution

Pour concurrencer les cavistes
Un conseil digitalisé d'achat des vins en grande distribution

Proposant une nouvelle expérience consommateur, un fournisseur de mobiliers sur points de vente compte proposer un conseil personnalisé dans un contexte de libre-service.
Par Alexandre Abellan Le 09 août 2019
article payant Article réservé aux abonnés
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Un conseil digitalisé d'achat des vins en grande distribution
« La plupart du temps en libre-service, la cave doit également offrir praticité et accessibilité des produits d’une part, mais aussi du conseil personnalisé » estime le groupe HMY. - crédit photo : HMY
l

« La révolution digitale passe aussi par la cave dans les enseignes de grande distribution. Les clients sont en quête d’une expérience d’achat spécifique et surtout personnalisée » pose dans un communiqué Régis Cao, le directeur marketing du groupe HMY, un fournisseur de mobiliers en points de vente. Pour répondre à ce besoin « nous avons développé un conseiller digital pour satisfaire ce besoin, et qui est entièrement adaptable et personnalisable à la surface de vente et à son agencement » annonce Régis Cao.

Actuellement présenté à l’état de démonstration, ce dispositif de conseil digitalisé doit s’intégrer dans la cave à vin d’une enseigne avec un support de reconnaissance d’une à deux bouteilles et une tablette tactile affichant des informations. Sur la version actuelle, le consommateur peut avoir accès aux informations d’une bouteille posée sur le plateau (détails sur le producteur, sur la consommation de ce vin…), ou comparer deux flacons (mise face à face), ou chercher des recommandations à partir d’un besoin (notamment des accords mets et vins). Déjà appliqué sur d’autres filières (parfums, sport, téléphones…), ce dispositif peut être étoffé avec des questionnaires aux clients (pour connaître ses envies, budgets, goûts…).

2 500-3 500  €

Si aucun de ces dispositifs n’a été commercialisé, son prix de vente se situe entre 2 500 et 3 500 euros, avec une licence de 35 €/mois. Ayant pour objectif de « faire face à la concurrence des enseignes spécialisées », comme les cavistes, par la différenciation, Sandrine Charvillat, la responsable des Concepts et Designs de HMY, souligne que « la cave est devenue un espace de vente qui doit proposer une expérience d’achat à la fois unique, agréable, moderne et personnalisée ».

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (1)
Corbi?res Le 22 août 2019 à 18:10:44
ça donne envie de dialoguer un robot ... le vin c' est avant tout de l' humain de l'affect. Il est temps de développer le même système pour les lessives , je suis nul devant le rayon .
Signaler ce contenu comme inapproprié
© Vitisphere 2022 - Tout droit réservé