LE FIL

Pas si mal, finalement !

Bordeaux devrait récolter 5,5 millions d'hl de vins

Mercredi 05 octobre 2016 par Colette Goinière

'Il faut communiquer plus sur ce qui marche bien' lance le nouveau président de l'interprofession, qui va passer aux travaux pratiques avec la promotion du prometteur millésime 2016.'Il faut communiquer plus sur ce qui marche bien' lance le nouveau président de l'interprofession, qui va passer aux travaux pratiques avec la promotion du prometteur millésime 2016. - crédit photo : Alexandre Abellan (Vitisphere)
La récolte 2016 des Bordeaux pourrait atteindre 5,5 Mhl a annoncé Alan Sichel, lors de la conférence de rentrée de l'interprofession bordelaise. Mais le président souhaiterait que le vignoble produise davantage.

Une récolte qui pourrait avoisiner 5,5 Mhl : c’est le chiffre annoncé ce 4 octobre par Allan Sichel, le président du CIVB, le Conseil Interprofessionnel du Vin de Bordeaux, lors de sa conférence de presse de rentrée. Une prévision  qui, si elle se confirme, viendrait mettre du baume au cœur d’une filière impactée par la petite récolte 2013 et par les récoltes moyennes de 2014 et 2015. « Nous devons renouer avec des volumes de commercialisation au-dessus de 5, 5 Mhl " a martelé le président du CIVB. A ce jour  tous les espoirs sont permis. Le bordelais  a été épargné par les intempéries. Les blancs secs récoltés, sont de grande qualité "à la fois frais, vifs et très aromatiques ». Les vendanges des rouges sont entamées.

"Nous intensifions nos efforts en matière d'environnement"

Au-delà de ce millésime qui s’annonce prometteur, Allan Sichel a insisté sur la question des enjeux environnementaux : « Nous intensifions nos efforts et nous sommes bel et bien engagés dans la réduction des pesticides et le développement des bonnes pratiques. 45% du vignoble bordelais est déjà certifié par une démarche environnementale. Notre objectif, certainement réalisable, est d’engager la totalité du vignoble pour que ce soit 100 %  des surfaces qui fassent l’objet de ces démarches ».  Et d’égrener, pèle mêle,  les solutions alternatives mises en place depuis 1989 !   Ainsi le déploiement de la lutte biologique contre les acariens, le développement des GDON  qui a permis une réduction de 76 % des insecticides utilisés depuis 2007, l’élaboration de chartes de bon voisinage, la plantation de haies arbustives. De même il  n’ a pas manqué de rappeler que l’utilisation des désherbants a pratiquement disparu  et que Bordeaux  est le premier vignoble à s’être engagé collectivement en matière d’environnement, avec le dispositif du SME ( Système de management environnemental). Lancé en 2010, ce dispositif  qui implique quelques 500 entreprises (viticulteurs et négociants), couvre 15 %  de la surface du vignoble bordelais et représente 30 % des volumes de vin produits. Enfin le CIVB travaille sur le dossier des cépages  résistants aux maladies. «  Nous resterons conformes à l’ADN de ce que sont les Bordeaux » a indiqué Allan Sichel. A ses côtés, Bernard Farges, vice-président du CIVB,  ne dit pas autre chose : «  Notre objectif est d ‘avoir des cépages qui gardent la typicité des Bordeaux  et qui soient résistants ". 

Autre chapitre abordé : la commercialisation des vins  de Bordeaux doit s’intensifier, considère le Président. Certes, à l’export, l’intérêt de la Chine ne faiblit pas (+22 % en volume sur 12 mois, arrêté à fin juin 2016). En France, c’est une autre affaire : les ventes  en grandes et moyennes surfaces baissent de 3 %. Malgré tout on observe la progression des ventes de 4 à 15 €, cœur de gamme des Bordeaux (54%  des volumes vendus) et la baisse de 11 % de la tranche 3 à 4€ (24 % des volumes vendus). 

Reste un chantier pour Allan Sichel, d’une autre nature, à savoir contribuer au rayonnement des Bordeaux. «  Il nous faut communiquer  plus sur ce qui marche bien «  répète t-il. De même il en appelle à utiliser un ingrédient  qui s’appelle « la fierté  pour les vins de Bordeaux". Un sentiment dont doivent s’emparer viticulteurs et négociants. 

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé