LE FIL

Château Lafaurie-Peyraguey

Silvio Denz poursuit ses investissement bordelais à Sauternes

Jeudi 06 février 2014 par Alexandre Abellan

Château Lafaurie-Peyraguey : Silvio Denz poursuit ses investissement bordelais à Sauternes

Notamment propriétaire de deux crus classés de Saint-Emilion (les châteaux Péby Faugères et Faugères), Silvio Denz vient de confirmer sa place de grand investisseur dans le bordelais avec l'achat du château Lafaurie-Peyraguey, premier grand cru classé de Sauternes en 1855. Reposant sur 36 hectares de vignes en production (avec un rendement moyen de 18 hectolitre hectare) et un riche patrimoine historique (avec le porche du château, qui date du XIIIème siècle), la propriété appartenait depuis 1984 au groupe énergétique GDF Suez (à la suite de l'acquisition de la maison Cordier). Si le vignoble de Sauternes se heurte aux difficultés du marché des vins liquoreux, Silvio Denz pressent que le vent va tourner, et s'est hâté de s'engouffrer dans la brèche ouverte par les « entrepreneurs et d’investisseurs de l’envergure de Bernard Arnaud (Château d’Yquem), Robert Peugeot, Olivier Bernard, Stephan von Neipperg et Xavier Planty (château Guiraud), Bernard Magrez (Clos Haut-Peyraguey), AXA (Château Suduiraut) ». Souhaitant logiquement mettre à profit la réputation du château Lafaurie-Peyraguey pour produire « de très grands vins liquoreux » de Sauternes, il souhaite d'ailleurs régler son pas sur celui d’Olivier Bernard (Clos des Lunes) avec « un grand vin blanc sec ».

Suisse de Bâle (donc germanophone), Silvio Denz a fait sa fortune par la parfurmerie (il préside aujourd'hui l'entreprise Art & Fragrance). Collectionneur des œuvres de René Lalique, il a également racheté le groupe de bijouterie et de verrerie Lalique en 2008, qu'il préside et qui pourrait prochainement créer une bouteille pour ses domaines (René Lalique avait créé en 1934 une gamme Yquem, puis « Barsac » en 1939). Collectionnant également les grands crus, Silvio Denz a réalisé son premier investissement dans la filière vin en 1999, avec la création à Zurich de la holding Ermitage (Vins Wermuth, Casa del Vino, Clos d’Agon en Catalogne et l'Azienda Agricola Montepeloso en Toscane*). Son implantation à Bordeaux commence en 2005, avec l'achat des châteaux Faugères, Péby Faugères (tous deux en Saint-Emilion Grand Cru, et classés depuis 2012) et Cap de Faugères (Castillon, Côtes de Bordeaux). A suivi en 2007 le château de Chambrun (Lalande de Pomerol), en 2010 Silvio Denz s'est associé avec l'œnologue Peter Sisseck (fondateur du Dominio de Pingus et vinificateur du Clos d'Agon) pour acquérir le Château Rocheyron (Saint-Emilion Grand Cru).

 

 

* : ce dernier investissement a été réalisé avec le toscan Fabio Chiarelotto (domaine Montepeloso) en 2007.

 

 

[Photo de Silvio Denz dans ses vignes de Saint-Emilion : Vignobles Silvio Denz]

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé