Accueil / Gens du vin / La Cité du Vin fait expo neuve et retendue à 4,8 millions € le lifting
La Cité du Vin fait expo neuve et retendue à 4,8 millions € le lifting
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin

Bordeaux
La Cité du Vin fait expo neuve et retendue à 4,8 millions € le lifting

Alors que trois cités des vins et climats de Bourgogne vont ouvrir, le navire amiral de l’œnotourisme bordelais investit dans un nouveau parcours permanent, se voulant moins dense et annonçant d’autres évolutions.
Par Alexandre Abellan Le 03 février 2023
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
La Cité du Vin fait expo neuve et retendue à 4,8 millions € le lifting
Le prix de l’exposition permanente (avec dégustation au Belvédère) est de 22 € pour un adulte et 9 € pour un enfant de 6 à 17 ans (gratuité pour les moins de 6 ans). - crédit photo : Aperçu de l’œuvre d’art monumentale Modulor de Lilian Bougeat : un tire-bouchon Charles de Gaulle géant.
A

près 7 ans de bons et loyaux services et 1 mois de travaux, le parcours permanent de la Cité du Vin de Bordeaux dévoile ce 4 février sa nouvelle exposition permanente. Avec le remplacement de 80 % des contenus et la mise à jour de 50 % de la scénographie, la mise à jour est visible, avec un objectif : « rendre le parcours plus accessible et plus fluide pour le public » indique Véronique Lemoine, la responsable scientifique de la Fondation pour la culture et les civilisations du vin. Il faut dire que le parcours d’origine était bien trop riche par rapport aux utilisations des visiteurs : le premier proposait 13 heures de vidéos et lectures, quand les seconds restent environ 90 minutes. Dans sa nouvelle version, le parcours reste riche (8 heures de contenus), mais allégé autant dans la forme (des extraits de film où le vin passe à l’écran remplacent le court-métrage réunissant des personnages historiques) que dans le fond (la table des terroirs ne fait plus intervenir que 10 vignerons, contre 50 par le passé).

Autre changement notable, le ton de la visite est moins culturel, prenant l’axe du sensoriel et du naturel. « Le parcours de visite est très expérientiel et émotionnel, nous voulions que cela prenne le pas sur le pédagogique » pointe Véronique Lemoine, évoquant la suppression de contenus (comme les représentations du vin dans l’art religieux) pour clarifier la visite, créer de nouveaux ateliers (comme l’œuvre d’art monumentale Modulor de Lilian Bougeat : un tire-bouchon Charles de Gaulle géant) et mettre en avant des sujets d’actualité (notamment l’environnement). Soulignant que le numérique peut être contradictoire avec l’aspect charnel du vin, la scénographe Clémence Farrell indique avoir fait des outils digitaux un support tactile, ouvert au goût et à l’odorat. La visite reste libre, sans parcours prédéfini, mais suivi par un "compagnon de visite" (un smartphone et des écouteurs pour accéder à des contenus).

Via Sensoria

Pour un budget de 4,8 millions €, Clémence Farrell a mis à jour la proposition initiale du cabinet CassonMann, qui avait coûté 6,6 millions d’euros pour la scénographie et 4,9 millions € pour la production multimédia (sur une enveloppe globale de 81,1 millions d’euros à livraison de la Cité du Vin en 2016). Cette mise à jour du parcours de la Cité du Vin s’inscrit dans le plan "Néo - Expérience 2023", qui va notamment proposer "Via Sensoria, un parcours immersif de dégustation" du 7 avril au 5 novembre 2023 pour proposer une dégustation de vins/boissons sans alcool au rythme des saisons.

Ayant accueilli 391 000 visiteurs en 2022, la Cité du Vin a passé le cap des 2 millions de visiteurs depuis son ouverture au printemps 2016.

 

Des modules sont totalement revisités...

 

D'autres sont maintenus en l'état.

 

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (1)
Valerie Murat Le 13 février 2023 à 19:19:28
Jamais vu un tel budget pour sortir des pesticides, ou ne serait ce que des CMR dans le Bordelais. Encore moins pour l'exposition des ouvrier.e.s viticoles, des riverains dont les enfants des 132 écoles enclavéesdans les vignes de l appellation. On voit où sont les priorités.
Signaler ce contenu comme inapproprié
vitijob.com, emploi vigne et vin
Saône-et-Loire - CDI scea FERRET-LORTON
Pyrénées-Orientales - CDI PUISSANCE CAP
Gironde - CDD Château Margaux
Gironde - CDI Ballande Et Meneret
© Vitisphere 2023 - Tout droit réservé