Accueil / Oenologie / Independent Stave Company rachète Surtep et ses barriques volcaniques
Independent Stave Company rachète Surtep et ses barriques volcaniques
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin

Tonnellerie
Independent Stave Company rachète Surtep et ses barriques volcaniques

Le mastodonte de la tonnellerie rachète la société de Thomas Moussié et son procédé de chauffe à la pierre de lave. Les partenaires vont développer des barriques haut-de-gamme dans un atelier à Beychac-et-Caillau.
Par Marion Bazireau Le 24 janvier 2023
article payant Article réservé aux abonnés
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Independent Stave Company rachète Surtep et ses barriques volcaniques
Franck Renaudin (à g.) et Thomas Moussié, qui a breveté un procédé de chauffe à la pierre de lave en 2018. - crédit photo : DR
T

homas Moussié a eu le nez creux en allant frapper à la porte du mastodonte Independent Stave Company en avril dernier. Après 10 mois de discussion, le groupe annonce acquérir la majorité des parts de sa société Surtep, rebaptisée Maison Moussié pour l’occasion.

Déjà détenteur de la tonnellerie Quintessence, evOak, ou World Cooperage, Independent Stave Company a notamment été séduit par le procédé de chauffe à la pierre de lave breveté en 2018 par Thomas Moussié, commercialisé sous le nom de Petra. « C’est un formidable outil avant-gardiste et qualitatif pour les vignerons. Nous sommes fiers de pouvoir nous associer à son développement » explique Franck Renaudin, Président des structures françaises de Independent Stave Company.

Avec la Maison Moussié, le groupe familial ajoute à son portefeuille une marque de barriques haut de gamme et « noventhiques », « alliant l’innovation à la tradition ». Jusqu’à présent réalisée au Portugal, leur fabrication va être relocalisée en Gironde via la construction d’un nouvel atelier sur le site de la filiale française du groupe, à Beychac-et-Caillau.

« Nous allons continuer à monter en gamme, avec des chauffes douces et reproductibles respectant le fruité et la pureté des vins » détaille Franck Renaudin, motivé, à termes, par l’idée de « faire parler les sols » des vignerons en réalisant la chauffe à partir de schiste ou de basalte issus de leurs propres parcelles.

2000 à 3800 barriques

« Nous avons plusieurs projets dans les tiroirs. D’ici fin 2024, nous devrions déjà passer de 2000 à 3800 barriques » poursuit Thomas Moussié, qui reste directeur général de la marque. « Je vais profiter du réseau de distribution du groupe, de gros moyens techniques et financiers et d’une organisation solide pour accélérer le développement de la gamme sur le territoire national, en Europe, et au cœur des plus grandes régions viticoles du monde, aux Etats-Unis, Chili, Argentine, Afrique du Sud ou Australie ».

La marque bénéficiera d’une sélection pointue et constante de grains fins grâce à la merranderie française d’Independent Stave Company.

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2023 - Tout droit réservé